Polémique autour d'un concert caritatif au bénéfice de migrants : le refus du prêtre, connu pour ses positions réactionnaires, divise

Le prêtre de Figeac (Lot) a refusé d’accueillir dans son église un concert au bénéfice de l’association Jamais sans toit 46, qui vient en aide aux migrants. Si l’association a finalement trouvé une autre église pour organiser son évènement, élus et membres de l'association déplorent la réaction du curé de leur commune.

Une berceuse chypriote, un chant d’amour israélien ou encore un hymne à la paix yiddish … Tous ces chants ont finalement retenti dans l’église de Capdenac-Gare (Aveyron) le 24 mars dernier. Mais initialement, ce concert caritatif aurait dû se tenir au sein de l’église voisinne de Figeac (Lot). C’était sans compter le refus du prêtre de la paroisse, le Père Guillaume Soury-Lavergne, estimant que l’association qui devait bénéficier des dons était trop "politisée".

Une "décision politique" pour les élus de la ville 

Une décision qui passe mal auprès de certains élus de la commune. « J’ai été très choquée et déçue par ce refus, mais finalement pas si surprise car ses positions politiques sont avérées », estime Hélène Lacipière, en charge de la culture et du patrimoine de la ville. Selon l’élue de gauche, le Père Guillaume Soury-Lavergne a, à plusieurs reprises, témoigné de ses positions anti avortement ou anti migrants.  

Selon moi, il y a un gros paradoxe entre sa position et les valeurs d’aide aux plus démunis que véhicule l’église

Hélène Lacipière, élue en charge de la culture et du patrimoine de Figeac

Du côté de l'association Jamais sans toit 46, les raisons du refus évoquées par le curé questionnent. « Nous ne sommes pas une association politique, nous ne savons pas qui vote quoi. Nous sommes juste des personnes humanistes et nous avons été très affectés par le refus du père Guillaume, d'autant plus dans notre ville qui a signé la charte des territoires accueillants des migrants », ajoute Sophie Guillemont, membre de l'association et en charge de l'organisation du concert.

Silence du côté de l'Eglise

Contacté, le Père Guillaume Soury-Lavergne n’a pas répondu à nos sollicitations. Monseigneur Laurent Camiade, en charge du diocèse de Cahors dont dépend le doyenné de Figeac, a quant-à-lui répondu « encourager et soutenir l’action de l’association Jamais sans toit en faveur des personnes déplacées ayant dû fuir leurs pays [...] »

Concernant le concert, l’Evêque de Cahors explique que « chaque responsable de paroisse apprécie l'opportunité d'accueillir un concert ou pas dans un lieu de culte », soulignant l’importance de plusieurs critères comme « la compatibilité du programme avec le caractère sacré du lieu et les liens éventuels des organisateurs avec la paroisse. »

Le concert caritatif, proposé et organisé par l’association Les amis des orgues de Figeac et finalement accueilli par l’église de la commune d’à côté, a réuni près de 400 personnes et a permis de récolter 3 000 € de dons. De quoi compenser la déception des bénévoles et des bénéficiaires de Jamais sans toit 46 de n’avoir pu organiser l’évènement dans l’église de Figeac.