Cahors : pas d'eau potable avant mercredi

A Cahors, l'eau provenant du réseau public ne doit toujours pas être consommée pour la boisson et la préparation des repas. L'interdiction a été de nouveau prolongée jusqu'à mercredi, après de nouvelles analyses.

La distribution de bouteilles d'eau se poursuit à Cahors (46).
La distribution de bouteilles d'eau se poursuit à Cahors (46). © Olivier Faissolle / France 3 Quercy-Rouergue
En neuf jours, plus de 100 000 bouteilles d'eau minérale ont été distribuées aux habitants de Cahors. Et cela va continuer au moins jusuq'à mercredi soir. Neuf jours après l'épisode de fortes pluies qui a rendu l'eau du réseau public impropre à la consommation, celle-ci n'est toujours pas potable. Si son taux de turbidité est revenu à la normale, les prélèvements réalisés samedi et envoyés à l'Agence Régionale de Santé (ARS) pour analyse ont révélé que cet épisode pluvieux avait eu pour conséquence l’apparition d’un parasite. La restriction de consommation de l'eau du robinet est donc prolongée jusqu'à mercredi par la mairie qui rappelle que l’eau provenant du réseau public ne doit pas être consommée pour la boisson et la préparation des repas. Elle peut en revanche être consommée bouillie et les autres usages domestiques restent possibles. 

Distribution d'eau minérale en bouteille maintenue

La distribution d'eau minérale en bouteille mise en place par la mairie depuis une semaine est maintenue tous les jours jusqu'à mercredi, de 10h00 à 12h30 et de 16h30 à 19h00 dans les lieux suivants :Voir ici le reportage d'Olivier Faissolle et Véronique Galy :
durée de la vidéo: 01 min 23
Toujours pas d'eau potable à Cahors

Les abonnés desservis par d'autres distributeurs invités à se renseigner

La mairie précise que seuls les abonnés du service de l'eau de la ville de Cahors sont concernés par cette restriction. Les habitants des quartiers Lacapelle, Saint-Henri, Saint-Cirice, Les Ramonets et la Rosière, desservis par d’autres distributeurs, sont invités à interroger ces derniers pour savoir s’ils sont concernés par la restriction.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie société