Les réactions au décès de Maurice Faure

L'ancien ministre radical est décédé dans son domicile à Cahors (Lot) à l'âge de 92 ans. Des personnalités locales et nationales réagissent à cette disparition.

Maurice Faure et Sylvia Pinel
Maurice Faure et Sylvia Pinel © MaxPPP
Maurice Faure est décédé jeudi matin.
Ses obsèques auront lieu lundi à Cahors.

La réaction de Sylvia Pinel, ministre du Tourisme, du Commerce et de l'Artisanat : " La France perd un fondateur de l'Europe"

"C'est avec une profonde tristesse et une grande émotion que j'apprends le décès de Maurice FAURE, grande figure du radicalisme, homme d'Etat qui a profondément marqué de son empreinte la construction européenne. Homme politique au parcours exceptionnel, profondément attaché à son département du Lot, il était l'incarnation même de la République.
La France perd un fondateur de l'Europe, un homme dont les convictions et le talent ont durablement marqué l'histoire de notre pays.
J'adresse mes sincères condoléances et mes pensées les plus affectueuses à sa compagne, ses enfants, ses petits-enfants et à ses proches."


La réaction de Martin Malvy, Président du Conseil Régional Midi-Pyrénées : "C'était le dernier grand orateur de la république. Il aurait pu en être le Président "

"J'ai connu Maurice Faure quand j'étais lycéen. Nous avons eu dans le département du Lot un parcours similaire.
Qu'il soit Garde des Sceaux, ou ministre de l'Equipement, tous les députés se précipitaient dans l'hémicycle. On a dit de lui qu'il était le dernier grand orateur de la République.
Dans ses rencontres avec François Mitterrand, duquel il était très proche, il y avait toujours des moments de détente. On disait de lui qu'il était un peu dilettante, c'étaif faux. Il avait un esprit de synthèse remarquable.
C'est un homme qui a marqué son époque. Il aurait pu devenir Président de la République. Beaucoup ont pensé à lui en 1965.
Il a marqué profondément le département du Lot. Pour bien faire de la politique, il faut aussi aimer les hommes. Maurice faure aimait les hommes."


La réaction de Jean-Michel Baylet, Président du Parti Radical de Gauche : "Avec Maurice faure disparait la grande voix du radicalisme"

"Orateur hors pair, humaniste et radical convaincu, il a oeuvré toute sa vie pour Cahors, le Lot et la France.
Mais sa grande oeuvre restera la construction européenne, lorsque en 1957, il signa le Traité de Rome.
Attaché à sa famille et à ses amis, il était encore, il y a peu, parmi nous pour évoquer les grands sujets politiques.
Lui, dont François Mitterrand sollicitait les conseils, avait des avis autorisés et clairvoyants dans tous les domaines.
Les radicaux perdent un de leur plus grand leader et, à titre personnel, celui qui fut mon mentor en politique.
Sa mémoire et son oeuvre resteront gravées dans nos mémoires."

Maurice Faure et Jean-Michel Baylet
Maurice Faure et Jean-Michel Baylet © MaxPPP

La réaction de François Hollande, Président de la République: "la sagesse précieuse de l'un des plus brillants serviteur de la Nation"

"Son engagement politique avait été marqué par l'expérience de la guerre et de la Résistance et l'avait conduit à devenir un militant, mais aussi un acteur de la construction européenne.
"Comme secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères (1956-1958), il a posé les fondements de la Communauté Européenne: les traités instituant la CECA, Euratom et le Marché Commun portent tous sa marque. C'est Maurice Faure qui, avec Christian Pineau, signera pour la France le Traité de Rome.
Cette figure du radicalisme aura exercé avec compétence d'importantes responsabilités ministérielles, comme garde des Sceaux et ministre de l'Equipement et du Logement.
Son apparent détachement cachait mal une grande connaissance des dossiers et une volonté acharnée à les faire aboutir" qui relève aussi "sa
sagesse (...)précieuse au Conseil constitutionnel où il siégea de 1989 à 1998.
"Maurice Faure aurait pu occuper des fonctions encore plus prestigieuses, il en avait toutes les qualités, mais ce qui comptait pour lui, c'était d'avoir été décisif au moment les plus essentiels de notre histoire et d'avoir été utile à ses compatriotes.
J'adresse à sa famille et à ses proches la gratitude de la Nation à l'égard de l'un de ses plus brillants serviteurs".


Vidéo : réactions dans le Lot de Jean Milhau, successeur de Maurice Faure au Conseil Général, de Dominique Orliac, députée PRG et de Gérard Miquel , Président du Conseil Général du Lot qui a aussi déclaré :
Le Lot perd un de ses plus grands serviteurs dont l’action et le caractère même se confondaient avec le service et l’âme des Lotois.
 Après avoir contribué à bâtir l’histoire de notre département et celle de la France, Maurice FAURE vient définitivement d’entrer dans l’Histoire."

durée de la vidéo: 01 min 21
Réactions dans le Lot



La réaction de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre : "L'Europe perd avec lui le dernier survivant de ses pères fondateurs"

"... il laisse à tous le souvenir d'un républicain humaniste et généreux, reconnu pour sa grande culture, son talent d'orateur et la sincérité de son engagement en faveur des valeurs de laïcité et de progrès".

La réaction d'Harlem Désir, Premier Secrétaire du Parti Socialiste : "un homme d'Etat au destin politique extraordinaire"

"Dans toutes ses missions, au niveau national comme dans son territoire du Lot auquel il restera toujours fidèle, Maurice Faure a porté haut les valeurs de la gauche et de la République, et mis ses compétences, ainsi que son incroyable éloquence, au service de la réforme dans notre pays.
La France perd aujourd'hui un homme d'Etat au destin politique extraordinaire".

La réaction de Manuel Valls, ministre de l'Intérieur :"...la génération des bâtisseurs du projet européen"

Manuel VALLS, ministre de l’Intérieur, a appris avec une grande tristesse la disparition, ce matin, de Maurice FAURE...Ancien résistant, Maurice FAURE s’est engagé toute sa vie pour la défense d’un idéal, celui de la construction européenne.du gouvernement de Guy MOLLET... Avec lui, c’est la génération des bâtisseurs du projet européen qui disparaît.
Manuel VALLS tient à rendre hommage à l’homme d’Etat, plusieurs fois ministre et notamment ministre de l’Intérieur. Il adresse à sa famille et à ses proches, ses plus sincères condoléances.


La réaction de Christiane Taubira, Garde des Sceaux : "... une grande figure du radicalisme".

C’est avec une profonde tristesse que la garde des Sceaux a appris la disparition ce matin de Maurice Faure, à Cahors...
Ancien résistant, il aura été l’un des artisans importants de la construction européenne en signant en 1957 le Traité de Rome.
Toute sa vie aura été consacrée à l’action publique...
Christiane Taubira tient à rendre hommage à cette grande figure du radicalisme qui a ardemment défendu les valeurs de la République et elle adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

La réaction de Pierre Cohen, maire de Toulouse : "la vie de cet homme restera un exemple"

"La vie de cet homme restera un exemple pour nous, élus, mais aussi pour chaque Toulousaine et chaque Toulousain.
Ancien résistant et européen convaincu, Maurice Faure mettait volontiers ses qualités de tribun au service de grands projets. Il était le dernier signataire vivant du Traité de Rome instituant la Communauté économique européenne.
Au nom du Conseil Municipal de Toulouse et en mon nom, j’adresse à sa famille et à ses amis nos plus sincères condoléances."


Jean-Marc Vayssouze-Faure,Maire de Cahors : "Cahors,orpheline d'un républicain authentique"

"Toute sa vie, Maurice FAURE aura été fidèle aux valeurs républicaines. Donnant vie à cet idéal des profondeurs de sa culture et faisant raisonner cette conviction de ses talents de tribun, il incarne la République de son empreinte et de son âme.
Figure de la vie politique, son héritage s’est imposé sans qu’il y prenne garde. Fils d’une grande
lignée de Républicains, il offrit à notre pays, comme Gambetta avant lui, les valeurs qui le guident
encore aujourd’hui.
Le Lot, en parcelle de notre pays, conserve en lui l’ADN de ses valeurs."










Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès