Lot : la truffe noire de Lalbenque inscrite au patrimoine culturel immatériel de France

C'est une consécration pour la truffe noire de Lalbenque et du Quercy. Elle entre à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France. Une distinction qui permet de valoriser et protéger le savoir-faire autour de ce diamant noir.
Le célèbre marché aux truffes de Lalbenque (Lot) - qui donne la tendance en matière de prix - aura bien lieu mardi 1er décembre
Le célèbre marché aux truffes de Lalbenque (Lot) - qui donne la tendance en matière de prix - aura bien lieu mardi 1er décembre © Eric Marlot / France 3
Diamant noir, pépite du Quercy...La truffe noire de Lalbenque s'offre une nouvelle reconnaissance nationale et au-delà des frontières. Elle vient d'entrer au patrimoine culturel immatériel de la France. Son inscription a été validée.

Si ce titre est un peu théorique et abstrait, les conséquences sont bien réelles et pratiques. Il offre à la truffe noire de Lalbenque et du Quercy une protection officielle, et sauvegarde pour les générations futures le savoir-faire autour de ce célèbre champignon lotois. Peu de produits en Occitanie bénéficie de cette protection du savoir-faire. On peut citer la culture du raisin chasselas par exemple à Moissac (Tarn-et-Garonne).
 
© FTV
Cette inscription au PCI (patrimoine culturel immatériel) n'ouvre droit à aucune subvention. L'objectif de cette distinction est de sauvegarder et transmettre "des pratiques qui procurent à un groupe humain un sentiment de continuité et d’identité" (dixit le ministère de la Culture).
 

Ce qui est important, c'est de souligner la tradition, le passé, mais aussi le présent et surtout le futur et la transmission. La truffe est un produit vivant, un patrimoine qui continue d'évoluer.

Christine Vigouroux - Présidente Site remarquable du goût Marché aux truffes de Lalbenque

Une truffe à 850 euros le kilo


L'an dernier à Noël (2019), la truffe noire de Lalbenque s'est vendue environ 850 euros le kilo. Ce qui fait dire à Paul Pinsard, trufficulteur, que les atouts du champignon ne sont pas que gustatifs. 
 

La truffe noire du Quercy a un goût remarquable. C'est un produit qui permet aussi économiquement de faire vivre ceux qui le produisent et le travaillent.

Paul Pinsard - trufficulteur

Vers un classement à l'UNESCO ?


Des atouts gustatifs, économiques et aussi touristiques. A Lalbenque dans le Lot, on compte sur la truffe pour faire venir les visiteurs hors saison, à l'ouverture du célèbre marché aux truffes début décembre. 
 

Pour nous, c'est une véritable attraction. C'est un atout pour la destination. Ca nous permet d'attirer des visiteurs fans de gastronomie.

Clémence Payrot Directrice Office de Tourisme Cahors Vallée du Lot

La renommée de la truffe noire et de Lalbenque ne s'arrêtera peut-être pas là. Cette inscription au patrimoine cuturel immatériel français pourrrait aider le site à décrocher un classement au patrimoine mondial de l'Unesco. Mais ça, c'est une autre histoire. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie terroir culture culture régionale