Maurice Faure est décédé à l'âge de 92 ans

Maurice Faure, l'une des plus grandes figures du radicalisme de gauche, ancien ministre, ancien député du Lot, est décédé jeudi 6 mars à Cahors

Maurice Faure
Maurice Faure © MaxPPP
L'ancien ministre radical, Maurice Faure, qui était le dernier signataire vivant du traité de Rome en 1957, est décédé jeudi à l'aube à son domicile de Cahors à l'age de 92 ans.Ses obsèques auront lieu lundi à 10H à Cahors. De nombreuses personnalités ont réagi à cette disparition.

Ancien résistant, Maurice Faure était Secrétaire d'Etat aux Affaires Etrangères du gouvernement de Guy Mollet quand il a paraphé le traité de Rome le 25 mars 1957.

Né en janvier 1922 en Dordogne, il avait 36 ans quand il fut le plus jeune ministre de l'Intérieur de France, pendant quelques jours en mai 1958, peu avant l'arrivée au pouvoir du Général de Gaulle.

Après ces titres de gloire, ce radical devait rester en retrait sous la 5ème République, ne pouvant se résoudre à la bipôlarisation du débat politique, jusqu'à ce que François Mitterrand le rappelle aux affaires en 1981.

Responsable du Mouvement des Radicaux de Gauche, il fut Garde des Sceaux dans le premier gouvernement Mauroy, laissant la place au bout d'un mois à Robert Badinter après les élections législatives.

Intime du Président Mitterrand, il fut encore ministre entre 1988 et 1989, cette fois à l'Equipement, avant que le chef de l'Etat ne lui donne sa dernière fonction officielle, au Conseil Constitutionnel, pour un mandat de 9 ans (1989-1998).

Vidéo : le récit d'Hélène Erlingsen
durée de la vidéo: 04 min 26
Une vie au service de la politique







Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès politique