Cet article date de plus de 7 ans

Banassac ne veut pas oublier Gilbert Rodrigues Leal

Près de 300 personnes se sont réunies ce samedi à Banassac en Lozère, autour de la famille de Gilbert Rodrigues Leal, l'un des otages français retenus au Sahel depuis près de 8 mois. 62 ballons ont été lâchés en soutien à celui qui fêtera ses 62 ans le 18 juillet. Un comité de soutien a été créé.
Près de 300 personnes se sont réunies autour de la famille de l'otage
Près de 300 personnes se sont réunies autour de la famille de l'otage
Ils étaient près de 300, ce samedi, à Banassac, réunis autour de la famille de Gilbert Rodrigues Leal. Ce Lozérien, originaire du village, est l'un des otages français retenus au Sahel.

62 ballons pour son 62ème anniversaire

Sa famille, dont son frère, David, 1er adjoint au maire de Banassac, est sans nouvelle de lui. Des proches qui estiment que certains otages sont "oubliés".
Ils avaient choisi cette journée comme date de lancement officiel d'un comité de soutien. 62 ballons ont été lâchés pour réclamer la libération de celui qui fêtera ses 62 ans le 18 juillet.

Détenu depuis 8 mois

Gilbert Rodrigues Leal a été enlevé le 20 novembre 2012 au Mali par le Mujao (mouvement pour l'Unicité et le Jihad en Afrique de l'Ouest). Ce retraité était parti seul au volant de son camping car pour livrer du matériel à une école de brousse.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
otages manifestation disparition