Coronavirus : en Lozère, aucun cas de Covid-19 après l'opération de dépistage systématique dans 3 Ehpad

Avec l'apparition d'un foyer de contamination au Covid-19 dans le Cantal, une opération de 251 dépistages dans 3 maisons de retraite de Lozère a été menée les 4 et 5 mai, il n'y a aucun cas positif. La semaine précédente, 6 cas sur 159 tests avaient été détectés à l'hôpital de Saint-Chély-d'Apcher.

dépistage nasopharyngé du covid-19
dépistage nasopharyngé du covid-19 © France Télévisions
Parmi les 251 agents et résidents dépistés les 4 et 5 mai, il n'y a aucun test positif. Donc, aucun résident n’était atteint du COVID-19 au moment du dépistage.

Dans un communiqué, l'ARS Occitanie et la préfecture de la Lozère se félicitent de ces bons résultats.
"Ces résultats indiquent que les gestes barrières et la distanciation physique sont appliqués strictement dans les établissements concernés depuis le début de l’épidémie".
 

Opération dépistage massif


Jusque là épargné par la contagion au Covid-19, le département de la Lozère procède désormais à des opérations de dépistages systématiques chez les personnes à risques et les soignants. Ces opérations sont réalisées dans le cadre du dispositif de dépistage de l’ensemble des personnels et résidents dès lors qu’un cas de Covid-19 est confirmé dans l’établissement.

La préfecture et l'ARS Occitanie ont démandé des tests dans plusieurs établissements du nord de la Lozère, en limite avec le Cantal, où un foyer d'infection a été détecté la semaine dernière.

La première vague de dépistages, jeudi 30 avril, sur 159 personnels, a révélé 6 cas positifs, 6 personnes non symptômatiques mais infectées au Covid-19, travaillant au centre hospitalier de Saint-Chély-d’Apcher et à l’Ehpad du Malzieu-Ville. Elles ont été immédiatement placées en quatorzaine.
   

251 résidents et personnels testés dans 3 Ehpad en 48 heures


Suite aux résultats de la vague de dépistages précédents, une nouvelle opération de tests était organisée lundi 4 mai dans les Ehpad du Malzieu-Ville et de Saint-Chély-d’Apcher sur l’ensemble des 155 résidents, cette fois. Et mardi 5 mai, dans l’Ehpad de Chirac, sur la commune de Bourgs-sur-Colagne, 96 tests auront lieu dont 52 résidents et 44 personnels, après confirmation de la contamination d’un pensionnaire.

Les 251 tests sont finalement revenus tous négatifs.

Les équipes du centre hospitalier de Saint-Chély-d’Apcher, du SDIS 11 et du laboratoire Oxylab sont mobilisées. En fonction des résultats des tests, des périodes de confinement et d'isolement seront demandées aux personnes infectées.

Au total, 410 agents et résidents ont été dépistés en 3 jours pour 6 cas positifs.

Cette nouvelle stratégie nécessite un grand nombre de personnels formés aux gestes du dépistage. Les établissements de santé et le service d’incendie et de secours de la Lozère se sont fortement mobilisés et 159 personnes ont été formées aux techniques de prélèvement par l’hôpital Lozère de Mende.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société retraites économie déconfinement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter