• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le bétail mâle d'Aubrac finit dans l'assiette des Italiens

Les broutards de l'Aubrac sont exportés à l'étranger / © france3LR
Les broutards de l'Aubrac sont exportés à l'étranger / © france3LR

80% des broutards, les veaux mâles, partent à l'engraissement en Italie. La viande consommée en France est en réalité du boeuf, de la vache ou de la génisse. Les veaux et les mâles adultes sont massivement exportés vers l’Italie, exemple avec l'élevage des broutards d'Aubrac en Lozère.

Par Caroline Agullo


Depuis un demi-siècle, le Salon International de l’Agriculture rassemble chaque année tous les acteurs du monde agricole. Il est la référence de son secteur, non seulement en France mais aussi à l’étranger. L'édition de 2015 démarre demain pour se terminer le 1er mars à Paris.

La quasi totalité des bovins présentés sont des femelles et pour cause, en France nous consommons peu de viande des mâles pourtant élevés sur le territoire. En France, 80% de la consommation de viande bovine vient de vaches "réformées, les broutards élevés en Lozère par exemple sont exportés à l'étranger.

Un élevage à Arzenc-de-Randon (Aubrac)
Le reportage de Sébastien Banus et Yannick Leteurnier


Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus