Manifestation de soutien pour la sauvegarde du Cévenol à Langogne en Lozère

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurent Beaumel
Manifestation de soutien pour la sauvegarde du Cévenol à Langogne en Lozère - 15 octobre 2016
Manifestation de soutien pour la sauvegarde du Cévenol à Langogne en Lozère - 15 octobre 2016 © F3 LR

Plus de 250 personnes  rassemblées à la gare de Langogne, en Lozère. Ils protestent contre le désengagement de l'État sur la ligne ferrovière dite « du cévenol », qui pourra entraîner à moyen terme sa disparition.

Cheminots, élus locaux, mais aussi usagers, en tout entre 250 et 300 personnes se sont donnés rendez-vous sur un quai de gare à Langogne, en Lozère à la frontière de la Haute-Loire et de l'Ardèche pour réclamer le maintien de la ligne SNCF des Cévennes, "le Cévenol". C'est l'association des « élus pour la défense du Cévenol », qui est à l'origine de cette mobilisation qui souhaite que l'état poursuive ses engagements de service public. Le retrait progressif de l'État concernant l'entretien de la ligne Paris-Clermont-Nîmes, ligne dite « du Cévenol », sur laquelle se trouve Langogne inquiète usagers et élus locaux.

durée de la vidéo: 01 min 43
Langogne (48) : mobilisation autour du maintien du train Cévenol ©france3

Avec le retrait de l'État, l'entretien de cette ligne d'équilibre du territoire incombera aux régions Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie, qui ne disposent pas des moyens financiers nécessaires.
Le Cévenol, parcours ferrovière montagneux contenant de nombreux ouvrages d'art à maintenir en état dont l'entretien laisse à désirer.
Les défenseurs de la ligne craignent que « Cette situation n'entraîne la fermeture, à moyen terme, de la ligne du Cévenol, même si des travaux d'urgence sont prévus en 2017 ».

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.