Cet article date de plus de 8 ans

Mende (Lozère) : 8 à dix mois de prison avec sursis requis contre un chasseur pour homicide involontaire

Le chasseur avait tué son ami en rangeant son fusil dans sa voiture, fin 2011. Accusé d'homicide involontaire, il comparaissait ce jeudi devant le tribunal de Mende.
Le chasseur rangeait son fusil au retour d’une partie de chasse à Saint-Denis-en-Margeride, lorsque le coup est parti. Remettre une arme chargée dans son étui est interdit.
Le procureur a requis 8 à 10 mois de réclusion avec sursis, la confiscation de ses armes et l'interdiction de chasser pendant 5 ans. 
L'homme a demandé pardon à la famille de la victime, un jeune homme de 23 ans.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice chasse