Cet article date de plus de 7 ans

Le socialiste Alain Bertrand conserve sa ville de Mende

Le DVG Alain Bertrand a été réélu dimanche, sans surprise, au second tour des municipales à Mende, en Lozère, bénéficiant de la prime généralement accordée aux sortants dans cette ville. Il obtient 52.66%.
Mende - le maire PS Alain Bertrand ouvre l'urne pour le dépouillement - 23 mars 2014.
Mende - le maire PS Alain Bertrand ouvre l'urne pour le dépouillement - 23 mars 2014. © F3 LR

M. Bertrand, qui a bénéficié du report des voix du Front de gauche Patrice Alloux, a recueilli 52,66 % des suffrages. Il s'est imposé devant la DVD Ginette Brunel.

Au premier tour, M. Bertrand avec 47,90%, avait fait mieux qu'en 2008, où il n'était arrivé que deuxième (45,71%) position avant de remporter le second tour (51,53%) grâce, déjà, à l'apport des voix de M. Alloux. Il avait alors battu Francis Saint-Léger (48,47%).

Dès le premier tour, le député Pierre-Morel l'Huissier (UMP) et l'ancien président de région de Languedoc-Roussillon Jacques Blanc (UMP) avaient été reconduits à Fournel et à La Canourgue.

© F3 LR


 

durée de la vidéo: 00 min 32
Alain Bertrand réélu à Mende (Lozère)


A Saint-Chély d'Apcher, la seule triangulaire d'un département où il n'y avait pas de liste FN, a tourné en faveur du DVD Pierre Lafont (50,16%) devant le DVD Joël Yoyotte-Landry (30,70%) et le DVG Christian Paran (19,14%).

© F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique