Cet article date de plus de 7 ans

Le Trèfle Lozérien fait le bonheur des passionnés d'enduro

Le 28ème Trèfle Lozérien débute aujourd'hui. Mais dès mardi, les plus jeunes ont pu se frotter au maître de la spécialité : Antoine Méo, triple champion du monde. Plongée dans cette épreuve mythique de l'enduro moto avec nos reporters sur place, à Mende.
© France 3 LR
C'est parti pour la 28ème édition du Trèfle Lozérien, LE rendez-vous de l’enduro en France. La mythique épreuve de moto tout terrain débute par les vérifications, ce jeudi, avant que les 550 pilotes engagés ne bouclent les 3 circuits formant un trèfle autour de Mende, vendredi, samedi et dimanche.

Master class en accéléré

Et comme sur la Croisette, il y a le "Off", les événements hors compétition, qui peuvent parfois prendre le pas sur l'épreuve officielle.
Comme chaque année, par exemple, la veille du départ, Antoine Méo, star de la discipline, se mue en professeur le temps d’une sorte de master-class. Une quarantaine de jeunes pilotes ont été sélectionnés pour suivre ses conseils, sous l'objectif de nos reporters, Sébastien Banus et Yannick Le Teurnier.
durée de la vidéo: 01 min 45
C'est parti pour la 28ème édition du Trèfle Lozérien
L’objet de la leçon : comment augmenter encore sa vitesse de pointe dans des chemins sinueux jalonnés par des dizaines d’arbres à éviter. Triple champion du monde d’enduro, Antoine Méo est un sportif à part, une icône de la moto. Il vient chaque année en Lozère, séduit par l'alchimie unique du Trèfle Lozérien, qui fédère pilotes professionnels et amateurs venus de toute l'Europe. Et c'est dès l'inscription qu'il faut se montrer le plus rapide : tous les dossards disponibles sont traditionnellement pris d'assaut en moins de 5 minutes, dès l'ouverture des inscriptions, au mois de janvier.

Pour cette 28ème édition, 300 bénévoles sont mobilisés pour accueillir les 25000 spectateurs attendus.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
moto sport