• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La Lozère comme décor pour le prochain film de Michael Bond

La Lozère, terre d’accueil du prochain film réalisé par l'Australien Michael Bond - 31 octobre 2017 / © France 3 LR
La Lozère, terre d’accueil du prochain film réalisé par l'Australien Michael Bond - 31 octobre 2017 / © France 3 LR

Michael Bond, scénariste pour l’entreprise américaine Netflix, a choisi la commune de Laval-Atger, près de Langogne, en Lozère comme décor pour son film «Mon nom est Marianne», sur la résistance française. Un choix de décor qui s’est imposé de lui-même.

Par JM avec Ophélie Le Piver

La Lozère est devenue une véritable terre d'accueil pour les tournages de films, documentaires ou encore reportages.
C’est dans la petite commune de Laval-Atger, aux confins de la Lozère et de la Haute-Loire, que l’équipe de tournage de «Mon nom est Marianne», film réalisé par l'Australien Michael Bond, a décidé de poser ses caméras.

Le film raconte l’histoire de Marianne, jeune résistante pendant l’Occupation allemande en 1944. Elle se cache dans une ferme isolée de la Lozère pour échapper aux mains des nazis.
Si Michael Bond a choisi de traiter de la résistance pendant l’Occupation allemande, c’est parce que, pour lui, cette partie de l’histoire fait écho à ce qui se passe aujourd’hui :

Il y a quelque chose dans l’histoire des années 40 qui fait écho au monde d’aujourd’hui. Beaucoup de choses se passent politiquement et socialement partout dans le monde, et vous savez, on le remarque particulièrement aux Etats-Unis : les gens se dressent contre le pouvoir en place.


“Mon nom est Marianne” : une histoire écrite de ses mains, et un défi : tourner en français, une langue qu’il ne maîtrise pas.

Il y a quelque chose dans l’histoire des années 40 qui fait écho au monde d’aujourd’hui. Beaucoup de choses se passent politiquement et socialement partout dans le monde, et vous savez, on le remarque particulièrement aux Etats-Unis : les gens se dressent contre le pouvoir en place.”

La Lozère comme décor, un choix qui s’est imposé de lui-même après la visite de Michael Bond à son ami Julien Camy :

Quand il est venu je pense ça a été un coup de foudre avec la maison et la Lozère, c’est quand même une partie de la Lozère qui est encore assez sauvage, qui est un peu moins connue que la Lozère du Sud et les Cévennes certainement et c’est ce côté isolé qui l’a sans doute convaincu de venir tourner ici.

Une nature inquiétante au service d’une atmosphère de confinement et de trahison.
"Mon nom est Marianne" poursuit son tournage jusqu'au 18 novembre. Il devrait sortir en 2019.

La Lozère comme décor pour le prochain film de Michael Bond
Michael Bond, scénariste pour l’entreprise américaine Netflix, a choisi la commune de Laval-Atger, près de Langogne, en Lozère comme décor pour son film «Mon nom est Marianne», sur la résistance française. Un choix de décor qui s’est imposé de lui-même. - F3 LR - Reportage : L.Le Piver et Y.Le Teurnier

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Montpellier : polémique et manifestation autour du projet de zone d'activité à Saint-Clément-de-Rivière

Les + Lus