Lozère : distributeur automatique de billets souvent vide à Ispagnac, les habitants excédés lancent une pétition

Dans la petite commune d'Ispagnac, située en Lozère, retirer de l'argent peut devenir un véritable casse-tête. Le distributeur automatique de billets est en effet régulièrement vide. Face à cette situation devenue intenable, les habitants ont décidé de se battre, ils ont lancé une pétition. 
Ispagnac - Le seul distributeur automatique du village se retrouve souvent vide - 21.08.20
Ispagnac - Le seul distributeur automatique du village se retrouve souvent vide - 21.08.20 © FTV - F. Detranchant
Trouver de l'argent liquide en Lozère n'est pas chose facile. Plusieurs fois dans l'année, le distributeur automatique de billets du petit village d'Ispagnac, niché entre Mende et Florac, s'est retrouvé à sec. 

Une situation difficilement vivable pour les habitants de ce village, parfois contraints de se déplacer jusqu'à la commune la plus proche, Florac, située à 10 kilomètres.  
 

Pendant le confinement, le distributeur est resté en panne pendant au moins deux semaines, on a organisé des navettes pour les personnes âgées, pour qu’elles puissent aller retirer du liquide sur Florac. On est vraiment en colère.

Jean-Marie Aiguy, habitant d'Ispagnac

Problème récurrent depuis le confinement

En avril dernier, pendant le confinement, la sénatrice de la Lozère, alertée par des usagers, avait écrit un courrier au PDG du groupe La Poste. Elle lui demandait de remédier à "cette situation inacceptable". Mais depuis la situation ne s'est pas améliorée. 
 
En pleine saison touristique, la population de ce petit village passe de 900 à 2 000 habitants, l'absence de liquidités dans le distributeur certains jours a impacté les commerçants. "Il y a des gens qui ne peuvent pas faire de courses chez nous, comme on n’a pas de terminal de paiement, les gens n’ont pas leur chéquier avec eux", s'indigne une commerçante. 
 

Pétition envoyée 

En plus de nuire à l'image du village, ce problème récurrent met aussi en lumière le risque de démembrement des services publics dans les campagnes. Lassés de cette situation, les habitants du village ont lancé une pétition. Elle a été envoyée à la déléguée territoriale du Groupe la Poste du Gard et de la Lozère.

Pour l'instant elle est restée sans réponse. Si aucune solution n'est trouvée les signataires menacent de clôturer leur compte bancaire à la banque postale d'Ispagnac.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie famille société tourisme ruralité