Lozère : les Pépites de l'Aubrac séduisent les amateurs de pommes de terre

En 2018, au coeur de l'Aubrac, germe l'idée de produire des pommes de terre locales destinées à la vente. Une poignée d'agriculteurs se lance  dans l'aventure d'un solanum tuberosum 100% Lozère. Les débuts sont prometteurs et les consommateurs jouent le jeu.

Douze producteurs lozériens cultivent les Pépites de l'Aubrac
Douze producteurs lozériens cultivent les Pépites de l'Aubrac © O.Brachard FTV

Et si on faisait un aligot 100% lozérien ? Derrière ses fournaux, le chef Bernard Bastide lance l'idée. On a la tome. Il ne manque plus que la pomme de terre locale. C'est l'acte de naissance des Pépites de l'Aubrac.

Les Pépites de l'Aubrac, ce sont vraiment des pépites ! Ces pommes de terre sont faites par des gars qui ont cru au projet, qui sont des éleveurs de race Aubrac. Ils croient en leur pays, ses valeurs et toutes les richesses du territoire ! 

Bernard Bastide, Cuisinier et maire de Lasbinals en Lozère

Une patate 100% Lozère

De l’origine de la semence à la conservation de la récolte, le cahier des charges adopté par l’association de producteurs de cette pomme de terre établit des critères exigeants : 

L'idée séduit car la culture de la pomme de terre apporte un complément de revenus aux éleveurs. Aujourd'hui, une douzaine d'agriculteurs de l'Aubrac produisent des Pépites. Pierre Jacques fait partie de ces pionniers.

C'est merveilleux ! On a pas besoin de chercher loin ce que l'on peut produire juste à côté et les gens se retrouvent à manger du naturel ! 

Pierre Jacques, Producteur de Pépites de l'Aubrac à Brion.

Près de 150 tonnes de Pépites de l'Aubrac ont été récoltées en 2020
Près de 150 tonnes de Pépites de l'Aubrac ont été récoltées en 2020 © O.Brachard FTV

140 tonnes récoltées en 2020

Et les premiers clients sont les Lozériens qui jouent le jeu de la proximité.

Les clients sont prêts à aider les producteurs locaux, en payant un petit peu plus s'il le faut, pour un produit dont ils connaissent la composition et la provenance. 

Amélie Fournier, Animatrice association des producteurs de pommes de terre de l'Aubrac

70 tonnes de Pépites de l'Aubrac ont été récoltées en 2019, c'est deux fois plus cette année. Et la filière voit plus loin. 

A l'avenir, l'idée est d'intégrer de nouveaux producteurs, toujours avec un cahier des charges très strict et toujours cultivées sur une terre sableuse des contreforts de l'Aubrac qui apporte ce goût. Ce qui fait notre force, c'est que nous avons une pomme de terre avec du goût, sans anti-germinatif, sans pesticide. Cela fait une plus-value pour nos exploitations et cela crée un produit de luxe . 

Olivier Laporte, Président de l'association des producteurs de pommes de terre de l'Aubrac

Les producteurs lozériens espèrent obtenir une appelation d'origine protégée. Pour permettre aux Pépites de l'Aubrac de partir à la conquête des cuisines françaises.

Quels sont les visages de l’agriculture d’aujourd’hui ? Pour les découvrir, cliquez sur un point, zoomez sur le territoire qui vous intéresse ou chercher la commune de votre choix avec la petite loupe. Bonnes balades au cœur du monde paysan.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie insolite ruralité société environnement alimentation salon de l'agriculture