Lozère : un pharmacien mis en examen pour escroquerie aggravée à la sécu

Publié le Mis à jour le
Écrit par RD (avec AFP)
© MAXPPP

L’homme de 49 ans a l’interdiction d’exercer et de résider en Lozère. L’escroquerie porte sur plusieurs centaines de milliers d’euros.

Ce mercredi 20 décembre, un pharmacien exerçant à Saint-Germain-du-Teil en Lozère a été mis en examen pour escroquerie aggravée. L’affaire porte sur plusieurs centaines de milliers d'euros de préjudice à l'égard de la Sécurité sociale et de la MSA, a-t-on appris auprès du parquet.

L'homme âgé de 49 ans, mis en examen pour escroquerie aggravée, faux, usage de faux, utilisation d'un préposé en pharmacie, opérateur non titré, a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer et interdiction de résider en Lozère, a précisé à l'AFP le procureur de la République de Mende, Xavier Sicot.

800 000 euros de préjudice


La Sécurité sociale et la Mutuelle sociale agricole avaient porté plainte il y a environ quatre mois en signalant des malversations à leur encontre, dont le préjudice pourrait avoisiner les 800 000 euros.

Une cellule spéciale, composée de dix gendarmes de la brigade de recherche et de la compagnie de Mende, avait immédiatement été créée pour mener l'enquête, sur réquisition du procureur de la République.

Trois militaires du GIR de Montpellier, spécialisés dans les affaires patrimoniales et de la cellule des avoirs criminels, également de Montpellier, ont complété l'équipe.

Mardi, les gendarmes avaient procédé aux perquisitions et avaient également auditionné le pharmacien de Saint-Germain-du-Teil, située à 40 km à l'ouest de Mende.

Ils ont également procédé à la saisie judiciaire des quatre voitures du pharmacien, de ses biens mobiliers et immobiliers, de ses comptes bancaires, de sa maison et des murs de la pharmacie.

L'officine de Saint-Germain-du-Teil, qui fournissait notamment des établissements médicaux et des maisons de retraite, est aujourd'hui fermée.


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.