• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Lozère : des prélèvements illégaux ont été effectués sur le cadavre du loup de Châteauneuf-de-Randon

Photo du loup retrouvé mort à Châteauneuf-de-Randon en Lozère prise par Patrick Zimmermann- 23 mai 2019 / © France 3 Occitanie
Photo du loup retrouvé mort à Châteauneuf-de-Randon en Lozère prise par Patrick Zimmermann- 23 mai 2019 / © France 3 Occitanie

Après l'autopsie réalisée sur le cadavre du loup retrouvé à Châteauneuf-de-Randon, en Lozère, le procureur de la République envisage la possibilité d'engager des poursuites pour prélèvements illégaux. Il rappelle que ce genre de pratique est un délit contrevenant au code de l'environnement.

Par Fabrice Dubault


Le cadavre de loup retrouvé le 23 mai dernier à Châteauneuf-de-Randon en Lozère a fait l’objet d’analyses sérologiques et toxicologiques réalisées au sein du laboratoire vétérinaire départemental. Aucune trace de substance toxique n’a été mise en évidence lors de ces examens complémentaires.
Les lésions observées lors de l’examen de la dépouille sont caractéristiques d’une mortalité liée à une collision routière.

Concernant l’âge de l'animal, l’étude de la dentition et le renouvellement de certaines dents permettent de déterminer que ce loup n'était pas un individu de l'année et qu'il avait plus d'un an.
 

Des prélèvements illégaux sur la dépouille du loup, espèce protégée...


L’analyse vétérinaire démontre de plus que des prélèvements illégaux ont été effectués sur la dépouille de cet animal avant sa récupération.

Le Procureur de la République de la Lozère a immédiatement été informé de ces faits qui constituent un délit au titre de l’article L.411-1 du code de l’environnement, selon lequel il est formellement interdit de prélever tout ou partie d’une espèce protégée. En cas de découverte d’une espèce protégée, il ne faut ni la déplacer ni prélever quoi que ce soit sur la dépouille. Il faut immédiatement joindre l’ONCFS.

Le cas échéant, des poursuites pourraient être engagées par le procureur.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus