Près de 10000 teufeurs réunis pour une rave party non déclarée en Lozère

La préfecture de Lozère signale, ce dimanche 9 juin, la présence non déclarée d'une rave party réunissant 8000 à 10000 personnes au Mont-Lozère, malgré le risque d'orage et de grêle. Le département est en vigilance jaune aux pluies et aux inondations depuis la mi-journée ce dimanche.

Des milliers de personnes sont arrivées dans la nuit de samedi à dimanche en Lozère pour participer à une rave party toujours en cours ce 9 juin. Un événement non déclaré selon la préfecture, qui fait état de la présence de 8000 à 10000 fêtards et s'inquiète de l'évolution de la météo dans le département pour l'après-midi.

Les teufeurs se sont installés sur la commune de La Bastide-Puylaurent du côté du Mont-Lozère et du Goulet. Or, Météo France a placé le territoire en vigilance jaune aux pluies et aux inondations.

Sur le réseau social X, la préfecture invite le public à éviter le secteur et à ne pas rejoindre "ce site non sécurisé".

Site non sécurisé

Sur sa page Facebook, la présidente du conseil départemental Sophie Pantel relaie une vidéo aérienne et indique que la rave party se situe "sous les éoliennes de Chausseradès", sur 9 hectares.

Les autorités précisent que le temps devrait se dégrader au fil de la journée :

Risque d’orage, pluie, grêle à partir du milieu d’après-midi. Ne rejoignez pas ce site non sécurisé.

Communiqué de la préfecture de Lozère

Secours et gendarmes sur place

La gendarmerie, 35 sapeurs-pompiers et la Croix rouge sont sur place pour prévenir tout risque sécuritaire et sanitaire. La dernière rave party à s'être tenue dans notre région remonte à quelques jours à peine. C'était à Claret dans l'Hérault.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité