• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Marché Saint-Sernin à Toulouse : les commerçants ne veulent pas déménager

© DR
© DR

Les commerçants ambulants de la place Saint-Sernin s'inquiètent du déménagement du marché. Il doit s'effectuer début janvier, lorsque vont débuter les travaux d'embellissement de la place. Ce matin, une centaine d'entre eux manifestaient devant le Capitole pour s'opposer à ce déplacement.

Par Delphine Gerard

Ils sont venus crier leur colère sous les fenêtres du Capitole. Des commerçants ambulants du marché dominical de Saint-Sernin manifestent ce lundi matin car ils s'opposent au déménagement du marché vers le Stadium. Une décision prise par la mairie suite au début des travaux de réaménagement des abords de la basilique Saint-Sernin qui doivent débuter début janvier. Après un face à face houleux avec les policiers municipaux, les représentants des commerçants ont été reçu par l'adjoint au commerce de la mairie de Toulouse.

Les commerçants veulent rester au centre-ville

Pour les 200 commerçants concernés, ce déménagement hors du centre-ville va signer la mort de leurs affaires. L'un d'eux témoigne : "le marché Saint-Sernin représente 30% de mon chiffre d'affaire annuel." Il regrette le manque de concertation avec la mairie, qui leur avait proposé au départ le cours Dillon, pour finalement choisir le fronton du Stadium. "Pour nous, déménager au Stadium, c'est le cimetière", témoigne Thierry Camillieri, l'un des représentants des commerçants ambulants de Saint-Sernin. Il explique que "depuis la rentrée, nous avons eu plusieurs entretiens avec la mairie, mais nous ne sommes pas entendus". Seuls les commerçants du dimanche sont concernés par ce déménagement au Stadium, les brocanteurs du samedi ont quant à eux déménager au marché de Saint-Aubin.

Désaccords géographiques

Pour Jean-Jacques Bolzan, dont la position semble ferme, la concertation dure depuis un an. Après l'étude de différents scenarii, la seule solution est selon lui le déménagement au stadium, le temps des travaux. Cela pourrait faciliter l'accès à certains commerçants, car "beaucoup de personnes  viennent du département." Sur cette question, l'adjoint au maire se dit"très pragmatique. On va les suivre, le temps de ce déménagement, ensuite on étudiera leur retour en coeur de ville." Mais probablement pas place Saint-Sernin.
Face à ces arguments, les commerçants s'emportent : la décision de déménagement vers le Stadium ne leur convient pas, ils veulent rester en centre-ville.

Pour nous, il y a deux solutions techniquement réalisables : la place de l'Europe ou le cours Dillon.


Les travaux de réaménagement de la place devant durer deux ans et demi, la question du retour du marché après ces travaux reste aussi en suspend.
A la sortie de l'entretien, les commerçants n'avaient pas obtenu d'avancées et comptent donc durcir le mouvement. Une autre manifestation est prévue ce vendredi après-midi.

Le marché Saint-Sernin : une institution 

De mémoire de toulousains, le marché de Saint-Sernin a toujours existé. Déjà lieu de négoces au Moyen-Age, il s'est au fil des siècles transformé en marché aux puces. Pour les nostalgiques, voici à quoi ressemblait le marché, un dimanche de janvier 1965.

Marché Saint-Sernin à Toulouse : les commerçants ne veulent pas déménager
Reportage sur le marché aux puces de Saint-Sernin en janvier 1965. - INA France 3 Midi-Pyrénées


Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus