Matchs présumés truqués : le Nîmes Olympique veut récupérer ses 8 points de pénalité

Publié le Mis à jour le
Écrit par Zakaria Soullami
Christian Perdrier avec Steeve Mounié et Maoulida du Nîmes-Olympique
Christian Perdrier avec Steeve Mounié et Maoulida du Nîmes-Olympique © Max

Le tribunal administratif de Nîmes doit rendre sa décision ce lundi dans l'affaire des matchs présumés truqués. Le Nîmes Olympique n'a plus besoin de ces 8 points car le club gardois est déjà maintenu en Ligue 2 mais il continue à clamer son innocence.


L'été dernier, le Nîmes Olympique faisait appel devant le tribunal administratif de Nîmes dans l'affaire des matchs présumés truqués. Le club demande l'annulation de la décision de la Ligue d'infliger le 7 mai 2015 un retrait ferme de 8 points en championnat pour la saison 2015/2016.

Décision attendue ce lundi


La décision du TA doit être rendue ce lundi. Si elle est favorable aux Crocos, elle ne changera pas grand chose sur le plan sportif. Les Nîmois ont déjà assuré leur maintien. Ils passeraient de la 12e à la 9e place s'ils récupérent ces 8 points de pénalité.

8 points qui peuvent rapporter 100.000 €


Le club gardois veut surtout prouver son innocence dans cette affaire qui les suit depuis la fin de l'année 2014. A noter que passer de la 12e place à la 9e pourrait aussi rapporter beaucoup d'argent au club puisque la redistribution des droits télé dépend justement du classement de l'équipe. En l'occurrence, 3 places de gagnées permettraient aux Crocos d'empocher 100.000 euros supplémentaires.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.