• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Météo France annonce un épisode de canicule à partir de mardi prochain

© PASCAL PAVANI / AFP
© PASCAL PAVANI / AFP

Les fortes chaleurs annoncées pour la semaine prochaine par Météo France sont désormais qualifiées de caniculaires. Dès mardi, les valeurs maximales se situeront entre 34 et 38°C. La nuit, le mercure ne descendra pas en dessous de 20°C. 

Par Emmanuelle Gayet

Dans un communiqué, jeudi 25 juin, Météo France annonçait des températures record sur le Sud-Ouest à partir de mardi 30 juin. Dans une information publiée, vendredi 26 juin, les prévisionnistes parlent désormais de canicule.
On parle de canicule quand les températures dépassent pendant plusieurs jours les 35 degrés et que les valeurs des nuits ne descendent pas en dessous de 20°C.

A partir de mardi 30 juin, une masse d'air très chaud en provenance de l'Espagne va se positionner sur le Sud-Ouest de la France. Le mercure se situera pendant plusieurs jours entre 35°C et 38°C. Il pourra même aller au delà avec des pointes probablement supérieures. Les températures minimales et maximales seront, particulièrement élevées. La forte chaleur persistera jusqu'en fin de semaine dans le Sud-Ouest.
Les régions Aquitaine, Midi-Pyrénées et Limousin seront les premières impactées par cet épisode caniculaire.
Mercredi, elle s'étendra vers le centre, le nord et l'est du pays.



Météo France signale le caractère particulièrement précoce de la montée des températures. Elles seront exceptionnellement élevées pour un début juillet. Les vagues de chaleurs importantes qui ont touché la France dans le passé se sont généralement produites plus tardivement dans l'été. 

Plus de prévisions météo.

Etés records pour les températures

Depuis 1900, c'est l'été 2003 qui a été sans conteste le plus chaud, avec une température moyenne de 23,1°C, soit 3,2°degrés au-dessus la normale. L'été 1956 s'est révélé être le plus froid avec une température moyenne de 17,3°C, soit 2,6 degrés sous la normale.

Les deux étés les plus chauds (2003, 2006) se sont produits au XXIe siècle, 2003 étant de loin le plus exceptionnel (2 degrés au-dessus de 2006...)

A lire aussi

Sur le même sujet

Infos routes à la frontière espagnole sur l'A9

Les + Lus