Meurtre de Fabrègues : une enquête minutieuse démarre

Armés de détecteurs de métaux, les gendarmes ont sondé le chemin sur lequel s'est produit le crime
Armés de détecteurs de métaux, les gendarmes ont sondé le chemin sur lequel s'est produit le crime

Ce jeudi, les gendarmes sont revenus sur les lieux du meurtre d'un homme de 35 ans survenu mercredi à Fabrègues. Munis de détecteurs de métaux, ils ont cherché des traces de projectiles. Les automobilistes habitués à circuler à l'endroit où s'est produit le crime ont aussi été interrogés.

Par Valérie Luxey

Sur le chemin isolé où s'est produit le crime, à la sortie de Fabrègues (Hérault), les gendarmes de Castelnau-le-Lez sont revenus ce jeudi munis de détecteurs de métaux.

Détecteurs de métaux

Leur but: retrouver d'éventuels résidus de projectiles.
On sait que la victime, un Montpelliérain de 35 ans résidant à Cournonterral et lié à la communauté gitane, a été tué par balles.
Son corps gisait près de sa voiture, une Renault Clio grise.

Autopsie demain

A la recherche de témoins, les enquêteurs ont donc interrogé tous les automobilistes ayant l'habitude de fréquenter cette voie longeant le golf, une cité pavillonnaire et menant au village.
Une autopsie du corps de la victime sera pratiquée vendredi. Toutes les hypothèses sont étudiées, aucune n'est pour l'instant privilégiée.

DMCloud:100025
Meurtre à Fabrègues: l'enquête minutieuse des gendarmes
Après le meurtre par balles d'un Montpelliérain de 35 ans, mercredi, à Fabrègues (Hérault), une enquête minutieuse commence sur les lieux du crime.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus