• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Midi-Pyrénées deuxième région pour sa part de diplomés selon l'Insee

Université Toulouse Capitole / © MaxPPP
Université Toulouse Capitole / © MaxPPP

Midi-Pyrénées est une région étudiante et l'INSEE avec son rapport du 2 juillet le confirme. La région est à la deuxième place dans le classement de la part de la population diplômée, après l'Ile-de-France. 

Par Florie Castaingts

Après avoir remporté la première place en terme d'investissements en Recherche et Développement, toujours selon l'INSEE, Midi-Pyrénées est en deuxième position pour la course à la région la plus diplômée.

 / © Insee : Recensement de la population 2012
/ © Insee : Recensement de la population 2012

Le rapport de l'INSEE indique notamment que :

"Plus de 3 adultes sur 10 résidant en Midi-Pyrénées sont diplômés du supérieur ou étudiant."


Et de préciser :

"Aux âges actifs, Midi-Pyrénées est même la première région de province."






En vidéo, les explications de Mathilde Laban :

Midi-Pyrénées et ses diplômes



Une des raisons, son attractivité. La majorité de la part des diplômés vivant en Midi-Pyrénées n'est pas native de la région. En effet, si la région Midi-Pyrénées caracole en tête dans ce classement, c'est surtout grâce aux effets migratoires comme l'explique le rapport de l'INSEE du 2 juillet : 
"Grâce aux mobilités interrégionales, le nombre de diplômés du supérieur ou d’étudiants augmente en Midi-Pyrénées et leur poids dans la population progresse sensiblement : les résidents sont ainsi plus diplômés (ou étudiants) que les natifs de la région quel que soit l’endroit où ces derniers vivent désormais."

Les diplômés résidant en Midi-Pyrénées parmi les diplômés natifs des autres régions, âgés de 18 ans ou plus en 2012 / © Source : INSEE, Recensement de la population en 2012
Les diplômés résidant en Midi-Pyrénées parmi les diplômés natifs des autres régions, âgés de 18 ans ou plus en 2012 / © Source : INSEE, Recensement de la population en 2012



Mais on y est pas encore selon les objectifs visés par l'Union européenne, qui souhaite que la part de diplômés atteigne les 40%. Seule la région Ile-de-France avec 42,1% de diplômés est dans les clous.
 

 

Ce qu'il va advenir de la part des diplômés lors de la fusion Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées :

Peu de changement selon le rapport de l'INSEE. Avec la fusion, la part des adultes diplômés ou étudiants frôlera les 30%. En effet, la région Languedoc-Roussillon concentre également des pôles universitaires importants.

Sur le même sujet

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus