Midi-Pyrénées : manifestations de soutien aux opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

En marge de la grande manifestation qui se tient samedi à Nantes pour réclamer l'abandon des procédures d'expulsion contre 11 familles et 4 agriculteurs installés sur le site du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, trois manifestations de soutien aux opposants se tiennent en Midi-Pyrénées. 

Plusieurs milliers de personnes et quelque 400 tracteurs, selon les organisateurs, bloquent samedi matin le périphérique de Nantes pour réclamer l'abandon des procédures d'expulsion contre 11 familles et quatre agriculteurs installés sur le site du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Cette "démonstration de force" vise à faire "plier" le gouvernement, quatre jours avant une audience judiciaire, lors de laquelle Aéroports du Grand Ouest (AGO), concessionnaire du futur aéroport, compte demander l'expulsion immédiate de ces habitants, assortie d'une astreinte journalière de 200 à 1.000 euros et d'une mise sous séquestre de leurs biens et cheptels s'ils n'obtempèrent pas.

Le transfert de l'actuel aéroport de Nantes-Atlantique, au sud de l'agglomération, vers le site de Notre-Dame des Landes, devait initialement s'achever en 2017 avec l'inauguration de la nouvelle infrastructure.
Les opposants à l'aéroport ont appelé à des rassemblements de soutien ailleurs en France ce samedi. En Midi-Pyrénées, trois manifestations se tiennent à Auch (11 heures), Toulouse (13 heures) et Albi (14 heures)

Par ailleurs, des incidents se sont produits samedi matin à Toulouse. Des palettes auraient été enflammées sur la ligne de tramway de la ville, peut-être par des individus opposés au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique. Un hélicoptère a survolé la zone pendant plusieurs heures pour tenter de localiser les suspects. 


A Albi, la manifestation a réuni quelques 200 personnes, place du Vigan :