En Midi-Pyrénées, vous pouvez devenir propriétaire solidaire avec Habitat et Humanisme

A l'occasion du congrès national de la FNAIM qui a lieu du 23 au 26 novembre 2020, le Mouvement Habitat et Humanisme lance un appel aux propriétaires. Sûre et solidaire, l'association propose une location et une gestion de leurs biens immobiliers. Explications.
Habitat et Humanisme propose de devenir propriétaire solidaire à Toulouse et Montauban.
Habitat et Humanisme propose de devenir propriétaire solidaire à Toulouse et Montauban. © N.Tucat / MaxPPP
Depuis 35 ans, Habitat et Humanisme agit en faveur du logement et de l'insertion pour répondre à l'exclusion et l'isolement des personnes en difficulté.
Habitat et Humanisme s'est donné pour mission de permettre aux personnes à faibles ressources, précarisées en raison de leur situation sociale, de leur âge, de leur handicap ou de leur santé, d'accéder à un logement décent, adapté à leur situation et leurs ressources. 


Devenir propriétaire solidaire 

Face à la crise sanitaire, économique et sociale l'association Habitat et Humanisme Midi-Pyrénées fait appel à tous les propriétaires pour rejoindre ce dispositif valorisant et sécurisé sur les agglomérations de Toulouse et de Montauban. 
Ce dispositif innovant, solidaire et respectueux des intérêts patrimoniaux peut agir concrètement en faveur des plus fragiles.


Mandat de gestion ou sous-location

En tant que locataire, Habitat et Humanisme porte l'intégralité des risques locatifs et des frais de gestion liés à la gestion de la sous-location.


Location adaptée 

Habitat et Humanisme pratique une gestion locative adaptée qui sécurise le risque locatif. L'association accompagne le locataire durant toute la durée du bail et intervient rapidement en cas de difficulté.
 
"Quand on est propriétaire, on a toujours la crainte que son logement va être dégradé, qu'il y aura des impayés mais la garantie, la gestion très rigoureuse et l'accompagnement offert par les bénévoles et les salariés d'Habitat et Humanisme nous rassurent", témoigne Alain Dubreuil, propriétaire solidaire d'un T3 loué 380 euros par mois.
 

Je permets à une personne en situation de précarité d'accéder à un logement. Louer l'appartement de cette manière permet de le garder mais de lui donner un sens. La meilleure des récompenses, c'est de voir quelqu'un en difficulté y entrer, et redresser la tête au fur et à mesure.

Alain Dubreuil, propriétaire solidaire

Abattement fiscal et prime de l'Etat

Dans le cadre du dispositif, le propriétaire a la possibilité de conventionner son logement auprès de l'ANAH (Agence Nationale de l'habitat) pour une durée de 6 ou 9 ans. Il bénéficie alors d'un abattement fiscal de 85% sur ses revenus fonciers et de subventions potentielles pour la rénovation de son bien, ainsi qu'une prime forfaitaire de 1 000 euros.


4 000 logements

En Midi-Pyrénées, l'association Habitat et Humanisme dispose d'une centaine de logements à destination des personnes en difficultés.

Depuis 2015, l'association a ouvert à Toulouse une maison intergénérationnelle qui accueille 33 personnes dont des personnes âgées non dépendantes, des familles monoparentales avec enfants, et de jeunes travailleurs ou étudiants à faibles ressources.

Habitat et Humanisme dispose environ de 4 000 logements à travers la France.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement société solidarité