• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : les automobilistes loin d'être convaincus par les propositions d'Edouard Philippe

Image d'illustration / © Philippe Chérel/MaxPPP
Image d'illustration / © Philippe Chérel/MaxPPP

Edouard Philippe annonçait une série de mesures pour apaiser la colère des automobilistes subissant la hausse des prix des carburants. Des propositions qui ne convainquent pas les automobilistes héraultais. 

Par Margaux Tertre

Face à la grogne qui monte concernant la hausse des prix des carburants, le Premier ministre, Edouard Philippe proposait mercredi une série de mesures. Il envisage de développer massivement la prime à la conversion :

Pour les 20% des Français les plus modestes, nous allons la monter de 2 000 à 4 000 euros, pour des véhicules d’occasion, moins consommateurs.

Pour une automobiliste montpelliéraine, cette proposition ne changerait rien

Ma voiture a 13 ans, je ne peux pas la changer même s'ils me donnent la prime. 

Montpellier : les automobilistes loin d'être convaincus par les mesures d'Edouard Philippe
Un reportage de : AGULLO Caroline, CHATAIL Nicolas et COLPAERT Sarah

Le Premier ministre voudrait également élargir l'accès à l'indemnité kilométrique :

Nous allons élargir ce système (...), notamment pour les petites cylindrées, pour faire en sorte, que ceux qui roulent beaucoup, mais avec des voitures qui consomment peu ou polluent peu puissent être avantagés.

Là encore, la mesure ne convainc pas. À la pompe, un automobiliste montpelliérain estime que "ça sert à arrondir les angles". La tentative d'Edouard Philippe pour apaiser le mouvement ne semble pas fonctionner. Sur Facebook, les groupes qui organisent les blocages du samedi 17 novembre ne semblent pas renoncer. 
 

 


 

Sur le même sujet

Le soulagement de Michael Guigou après la victoire du MHB sur Rhein Neckar

Les + Lus