Montpellier et Perpignan : rassemblements des enseignants inquiets pour la rentrée scolaire sur fond de crise sanitaire

Les syndicats d'enseignants se sont réunis ce mercredi devant le rectorat à Montpellier et devant le siège départemental de l'Education nationale à Perpignan. Les manifestants dénoncent, entre autres, les "conditions déplorables" dans lesquelles ils ont dû affronter la crise sanitaire du Covid-19.

Montpellier - rassemblement des enseignants devant le rectorat - 24 juin 2020.
Montpellier - rassemblement des enseignants devant le rectorat - 24 juin 2020. © F3 LR J.M.Escafre

A Montpellier, 80 personnes s'étaient données rendez-vous devant le rectorat. Des professeurs et syndicalistes remontés contre leur ministre et le gouvernement. Ils évoquent des mesures contradictoires dans le contexte difficile de la crise du coronavirus.

Ils craignent aussi une rentrée scolaire dégradée et des mesures sanitaires inadaptées pour faire face à un reflux de l'épidémie de Covid.

Sous couvert du Covid-19, les enseignants trouvent "brutales" les réorganisations imposées par leur ministère. En ligne de mire, le dispositif 2S2C, à savoir sport, santé, culture, civisme. Il a été adopté alors que les écoles ne pouvaient accueillir la totalité de leurs effectifs. Ce 2S2C autorise des associations à prendre en charge les élèves pendant le temps scolaire.

Nous craignons que ce dispositif 2S2C perdure. Il externalise l'enseignement de plusieurs matières pour le 1er degré. Et les profs des écoles ne sont pas d'accord pour ne faire que du français et des maths avec des groupes en rotation.

Magali Kordjani, co-secrétaire départementale SNUIPP-FSU-34.

Montpellier - rassemblement des enseignants devant le rectorat - 24 juin 2020.
Montpellier - rassemblement des enseignants devant le rectorat - 24 juin 2020. © F3 LR J.M.Escafre

Rassemblement à Perpignan

A Perpignan, partagés entre colère et ras-le-bol, les enseignants ont dénoncé, ce mercredi après midi, leurs conditions de travail durant le confinement.

On a eu beaucoup de problèmes avec le travail à distance, l'informatique et peu de soutien. Vraiment, ça a été galère !

Une enseignante.

Pour la rentrée de septembre, aucune consigne n'est encore donnée. Les enseignants montent au créneau et réclament plus de postes.

Les vacances d'été désormais baptisées vacances apprenantes devraient aider à récupérer le retard des élèves. Mais cela ne suffira pas, selon les syndicats.

Perpignan - rassemblement des enseignants - 24 juin 2020.
Perpignan - rassemblement des enseignants - 24 juin 2020. © F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social mouvement social éducation société déconfinement coronavirus/covid-19 santé rentrée scolaire