Neige en abondance dans les Pyrénées : routes fermées et risque d'avalanches

Publié le Mis à jour le
Écrit par June Raclet
La neige est tombée en abondance ce week-end, comme ici au Mourtis (Haute-Garonne).
La neige est tombée en abondance ce week-end, comme ici au Mourtis (Haute-Garonne). © Nico Gareil / Météo Pyrénées

Dimanche 5 décembre, plus d'un mètre de neige est tombé en altitude dans les Pyrénées, tenant au sol dès 600 mètres. Ce lundi, de nombreux cols sont fermés et les conditions de circulation restent difficiles.

Présente en quantité depuis début décembre, la neige est tombée abondamment sur les Pyrénées ce week-end. Ce lundi 6 décembre, les habitants des villages de montagne se reveillent sous une épaisse couche blanche. Le spectacle est sublime, mais les conditions de circulation sont très difficiles. Certaines routes sont totalement impraticables. Les gendarmes appellent à la plus grande prudence, et surtout à ne pas forcer les barrières de sécurité.

Évacuations en série

Depuis samedi 4 décembre 2021 après-midi, les gendarmes des Hautes-Pyrénées se disent  "à pied d’œuvre pour faire face aux conditions dégradées sur le réseau routier, notamment en montagne".Dimanche, plusieurs opérations de mise en sécurité de naufragés de la route et redescente de plusieurs convois ont été réalisées sous l'escorte des gendarmes. "Un couple d'espagnols a également du être héliporté en urgence par l'hélicoptère de la gendarmerie depuis les contreforts du tunnel d'Aragnouet (65) pour les sortir d'un mauvais pas".

Depuis ce lundi 6 décembre, au matin, les interventions se multiplient, liées notamment à des coulées de neige. Sur une carte publiée sur sa page Facebook, la gendarmerie des Hautes-Pyrénées indique que le village d'Aulon s'est retrouvé isolé, vers 7h20, après une avalanche ayant coupé la RD 30. Du côté de la Mongie, sur la RD 918, les gendarmes déplorent des passages forcés malgré une interdiction de circulation sur la RD 918. 

Ariège

En Ariège, le col de Pailheres, le col d’Agnes, le col de Port et celui du Port de Lers sont fermés, ainsi que l’accès à la station Goulier Neige. L’accès à de nombreux autres cols en altitude reste difficile, et les chaînes sont obligatoires.

Haute-Garonne

Dans le département de la Haute-Garonne, seul l’accès à Luchon, par le col du Portillon, est complètement bloqué, mais l’accès aux autres routes d’altitude est difficile. 

Hautes-Pyrénées

Dans les Haute-Pyrénées, de nombreuses routes sont coupées à cause des risques d’avalanches : entre Payolle et Col d’Aspin, entre Artigues et la Mongie, entre Azet et Col d’Azet, entre Espiaube et Pla d’Adet, ainsi que le tunnel de Bielsa-Aragnouet.

Andorre

Ce lundi matin l’accès à l’Andorre est fermé, après la chute de 30 cm de neige supplémentaires. Avec un vent supérieur à 100 km/h et -10 degrés vers 2 500 mètres d’altitude, se créent de nombreuses congères (des amas de neige) qui rendent la circulation dangereuse.

« Des coupes d’axes sont en cours avec des déclenchements préventifs d’avalanches », alerte Météo Pyrénées.

Tarn 

Dans le Tarn, des phénomènes glissants sont attendus sur la zone montagne et les transports scolaires sont suspendus sur le secteur de Lacaune et Murat. D’autres autocars scolaires pourraient être supprimés, les élus demandent aux parents de ne pas laisser seuls les élèves au point de ramassage et d’attendre le passage des autocars.

Selon Météo France, la neige devrait encore tomber dans la matinée du lundi 6 décembre autour d'Andorre, où la température est de -1°C. Tous les départements des Pyrénées sont en vigilance jaune avalanches.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.