Une nouvelle gare maritime pour le port de Sète en 2020

Sète (Hérault) - le projet de gare maritime pour 2020 - janvier 2015. / © Jacques Ferrier architectures / Ferrier production
Sète (Hérault) - le projet de gare maritime pour 2020 - janvier 2015. / © Jacques Ferrier architectures / Ferrier production

Propriétaire du port de Sète-Frontignan depuis 2007, la région Languedoc-Roussillon s’est engagée dans un vaste programme pour la création d’un nouveau pôle passagers. Un projet de 40 millions d'euros HT pour accueillir en 2020, 300.000 personnes par an contre 180.000 aujourd'hui.

Par Fabrice Dubault avec conseil régional du Languedoc-Roussillon


Le but, à terme, est un trafic de 600.000 à 900.000 passagers par an, vers 2030, dans une gare moderne et fonctionnelle.

Un restaurant panoramique dissocié du bâtiment gare sera disposé sur une structure évocatrice des équipements portuaires. Le bâtiment est enveloppé d’une résille en béton fibré rappelant les «claustras méditerranéennes».

Sète (Hérault) - le futur restaurant panoramique / © Jacques Ferrier architectures / Ferrier production
Sète (Hérault) - le futur restaurant panoramique / © Jacques Ferrier architectures / Ferrier production

Les premières tranches de travaux réalisées

2008-2009 : travaux d’aménagement du bassin historique d’accueil des ferries (Bassin Orsetti)

Ces travaux ont permis de reconfigurer le bassin et ses abords afin de pouvoir accueillir deux escales simultanément pour des ferries jusqu’à 170m de long. Ces travaux ont permis ainsi de conforter la place du port dans les liaisons avec le Maroc.

2014-2015 : travaux de réhabilitation du môle Masselin

Ces travaux actuellement en cours vont permettre d’offrir 2 nouveaux postes à quai pour des ferries et navires de croisière jusqu’à 220 m de long. Ces nouveaux postes à quai seront mis en service pour mai 2015.
Le futur terminal passagers disposera ainsi de 4 postes à quai dont 2 dédiés aux navires de la nouvelle génération afin de répondre aux attentes des compagnies.

Les grands objectifs du nouveau pôle passagers

Objectif n°1 : Augmenter les capacités d’accueil et de traitement

Le nouveau pôle passagers, doté de ses 4 postes à quai dédiés, permettra de :
  • traiter 3 navires simultanément en configuration d’escale courte (2 heures)
  • traiter 3 navires en simultané dont 2 hors Schengen et 1 Schengen
  • assurer l’organisation des contrôles des passagers et du fret dans des conditions optimales afin notamment d’optimiser les temps d’embarquementet de débarquement
Objectif n°2 : Améliorer la qualité d’accueil et de traitement

L’objectif qualitatif de ce projet est d’atteindre les meilleurs standards en termes de fiabilité, de qualité de services et de tarifs en visant :
  • la qualité des conditions d’accueil des voyageurs véhiculés et piétons
  • la qualité des conditions d’accueil et de travail des compagnies maritimes et des différents personnels opérant sur le site
Objectif n°3 : Assurer une relation ville-port harmonieuse et de qualité

Le nouveau pôle passagers situé à la frontière immédiate du centre-ville de Sète doit permettre d’assurer une interaction ville-port ambitieuse par un traitement des interfaces de qualité (accès), la création « d’un paysage portuaire» de qualité, tout en permettant la création de services partagés par les usagers de la ville comme du pôle passagers.

Le volet terrestre du pôle passagers a fait l’objet d’un concours d’architecture lancé par la Région en juillet 2013 portant sur :
  • La construction d’une nouvelle gare maritime et d’un bâtiment satellite à proximité des postes à quai éloignés (môle Masselin)
  • L’aménagement des parcs extérieurs pour l’attente et le contrôle des passagers véhiculés (véhicules légers et poids lourds)
  • La création d’une nouvelle entrée pour le port, desservant directement le nouveau terminal passagers et constituant également un accès secondaire pour le port de commerce
  • La démolition de la gare existante
La carte du projet de la gare maritime de Sète / © conseil régional LR
La carte du projet de la gare maritime de Sète / © conseil régional LR


La maîtrise d'oeuvre de l'opération a été confiée au groupement composé des sociétés JFA / Jacques Ferrier Architectures, Sensual City Studio, Agence TER, et Cusy Maraval architectes.

Les chiffres clés du projet

Surface impactée par le projet : 23 hectares.
Surface du plancher de la gare maritime : 3.300m2
Coût des travaux : 40 millions d'euros HT.

Etudes de conception de 2015 à 2017.

Travaux de 2017 à 2020.

  • 2017-2019 : travaux avec maintien en exploitation de la gare existante
  • 2019 : livraison de la nouvelle gare, équipement et mise en exploitation par l’exploitant
  • 2019 : démolition de la gare existante après mise en service de la nouvelle gare
  • 2020 : fin des travaux

Sur le même sujet

Montpellier : la fin de la taxe d'habitation pour 81% des foyers

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne