Occitanie : pour le 1er mai, syndicats et associations confinés mais mobilisés

Manifester au balcon ou sur les réseaux sociaux en publiant une photo de sa pancarte avec ses revendications; les syndicats comme la CGT, l'UNSA, la FSU et Solidaires appellent à la mobilisation pour le 1er mai. Pour eux, il y aura une Fête du travail malgré le confinement.
Pour le 1er mai 2020, les syndicats se mobilisent virtuellement - avril 2020
Pour le 1er mai 2020, les syndicats se mobilisent virtuellement - avril 2020 © CGT 34

Confinés et mobilisés 


Elle est la manifestation de l'année qui réunit le plus dans monde dans les rues : la manifestation du 1er mai, celle de la Fête de Travail. Mais cette année, à cause du coronavirus, les manifestants ne pourront aller battre le pavé dans les rues de leur ville. Pas grave, ils se mobilisent quand même : 

C'est sûr, c'est très bizarre, en 30 ans de manifestations c'est inédit ce qu'il se passe là. Mais pour nous c'est une évidence, il faut montrer que l'on est toujours mobilisés surtout en cette période de confinement.
- Serge Ragazzacci, secrétaire général de la CGT dans l'Hérault
 

Même combat du côté de la CGT du Gard qui précise dans un communiqué que " le confinement qui doit prendre fin le 11 mai ne doit pas confisquer notre droit à manifester nos revendications".
Pour des associations comme Attac à Montpellier ou encore Alternatiba, cette journée doit servir plus que jamais à préparer "des jours d'après plus écologiques et plus solidaires". 

Au balcon, sur les réseaux sociaux et dans la rue : préparer le jour d’après 


Pour préparer "ce jour d'après" en respectant les régles du confinement, les syndicalistes et associations appellent pour la plupart à se mobiliser virtuellement : 

Nous avons prévu essentiellement des actions virtuelles sur nos pages facebook, nous dit Serge Ragazzacci, avec des prises de paroles et des lives de nos représentants pour parler de nos revendications.
Tout au long de la journée nous allons alimenter notre page facebook aussi avec des images des manifestants et leur banderole. 

D'autres ont choisi la pétition pour manifester leurs revendications, c'est le cas de plusieurs associations montpelliéraines. Par exemple, dans une pétition nommée "plus jamais ça", le collectif Attac appelle à faire fleurir des banderoles aux fenêtres et aux balcons le 1er mai avec les aspirations de chacun pour le "jour d'après". 

L'objectif principal voulu par les syndicats et associations est d'inonder les réseaux sociaux de leurs revendications
 



La Ligue des Droits de l'Homme à Montpellier veut faire valoir sa liberté d'expression et de circulation, et appelle, sur sa page Facebook, les manifestants à sortir dans la rue ce 1er mai à 11h : 

En respectant la disance sanitaire de deux mètres et avec un masque en tissu ou en papier, exerçons notre liberté de circuler d'une heure avec un tee-shirt portant nos revendications, aspirations, demandes, reflexions et ce vers un bâtiment public proche. 

Soutenir les personnels soignants et les travailleurs en première ligne 

Personnels de santé, salariés de la grande distribution, aides à domicile, agents de nettoyage, routiers, personnels du paramédical, agents territoriaux : les syndicats veulent également que cette fête du travail leur soit destinée.

En effet, la CGT, FSU, Solidaires et les mouvements lycéens Fidl, MNL, UNL et étudiant Unef rappellent dans un communiqué commun vouloir mettre particulièrement en lumière le rôle crucial des travailleurs en première ligne pendant la crise sanitaire, les "oubliés" et les "invisibles de nos sociétés, qui continuent à travailler, le plus souvent au risque de leur propre vie" et réclament "de vraies revalorisations salariales" pour ces travailleurs.
 


Vous voulez participer au 1er mai confiné ? 


La CGT a mis à disposition sur son site des pancartes déjà remplies ou vierges que chacun peut imprimer.

Ensuite le manifestant confiné peut se prendre en photo avec et la publier sur les réseaux avec le #1maicgt ou la mettre sur son balcon ou sa terrasse. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social emploi