Cet article date de plus de 4 ans

L'Occitanie, 3ème région la plus cinéphile de France

Selon les chiffres publiés par le CNC, 17 millions de spectateurs ont fréquenté les salles obscures en 2015 dans la région dont plus de 9,5 millions pour Toulouse et Montpellier. Cela fait de l'Occitanie, la 3ème région de France en terme de fréquentation.
© MaxPPP
16 950 000 spectateurs se sont pressés en 2015 dans les salle de cinéma de la région Occitanie, selon les chiffres régionaux et départementaux publiés par le Centre National du Cinéma et de l'Image Animée (CNC). Cela fait de notre région, la 3ème la plus cinéphile de France derrière Paris et l'Île de France (53,86 millions) et Auvergne-Rhône-Alpes (24,68 millions). 

Cette fréquentation régionale a suivi l'évolution nationale avec une baisse de 1,2 % des entrées en salles par rapport à 2014 (- 1,8 % au niveau national). Ce chiffre de près de 17 millions représente, en Occitanie, une moyenne de 3 entrées par an et par habitant dans la région. 

52 % de part de marché pour les films américains

2004 films ont été programmés en 2015 dans la région, donc 600 inédits, sur les 519 écrans que compte l'Occitanie répartis dans 209 établissements dont 20 multiplexes. A noter que dans notre région, les films américains représentant 52 % des entrées, les films français 35,8 %, les films européens 8,6 % et le "reste du monde" 3,4 %. Des chiffres assez proches de la moyenne nationale.

Toulouse et Montpellier trustent la moitié des entrées

Dans une région avec deux grosses métropoles, les chiffres de fréquentation des cinémas divergent considérablement d'un département à l'autre. La Haute-Garonne et la région toulousaine représentent 5,5 millions d'entrées, Montpellier et l'Hérault près de 4 millions quand la Lozère, qui ferme la marche ne compte que 135 558 entrées dans l'année. 

Create pie charts

Une des régions les mieux équipées en salle d'art et essai

Au-delà des chiffres bruts de la fréquentation, il faut aussi observer la proportion des équipements : en Occitanie, on compte 1 fauteuil pour 61 habitants (1 pour 58 en France) et surtout 143 cinémas classés "art et essai" ce qui représente 68 % du parc soit l'une des trois moyennes régionales les plus élevées de France. C'est dans le Gers et ses 16 cinémas que les films d'art et d'essai réalisent leur meilleure part de parché en France avec 35 % des entrées. C'est aussi le département de France où le ticket est le moins cher avec 5,05 euros en moyenne.

Les salles en milieu rural sont souvent très subventionnées par de l'argent public. C'est le moyen de maintenir des équipements culturels dans des petites communes même si cela finit par coûter cher. Mais que l'on ne s'y trompe pas, ce sont tout de même les multiplexes qui drainent le plus grand nombre de spectateurs dans la région comme en France. 

Mais qui est le cinéphile moyen en Occitanie ?

Enfin, le profil moyen d'un spectateur de cinéma dans la région est... une femme (55 %), de 50 ans est plus (40 %), plutôt inactive (46 %) et n'allant au ciné qu'occasionnellement (67 %). En gros, le profil moyen est plutôt celui d'une retraitée qui va de temps en temps au cinéma. 

Voici ci-dessous la carte interactive du CNC où toutes les données sont accessibles, département par département : 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture région occitanie politique fusion des régions réforme territoriale