Occitanie : renforcement des restrictions d'eau face à la sécheresse notamment dans l’Aude

Malgré quelques pluies au début de l'été, la sécheresse gagne du terrain en Occitanie. L’ensemble des départements sont touchés par des mesures de restrictions d’eau, notamment dans l’Aude où la situation a été portée ce jeudi 19 août au niveau d’alerte maximum.

Les réserves en eau se font de plus en plus rares. Cette année encore, la sécheresse n’épargne pas l’Occitanie, et notamment les départements du Languedoc et du Roussillon. Malgré les pluies de juillet et de début août, le niveau des nappes phréatiques est en baisse, et le déficit hydrologique constaté depuis plusieurs mois n’a pas pu être rattrapé. Une situation qui ne devrait pas s’arranger puisque les prévisions météorologiques annoncent un temps sec et chaud jusqu’à la fin du mois.

En conséquence, le niveau d'alerte dans le Gard, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales, a été placé en vigilance renforcée.

Situation de crise dans l’Aude

Le département de l’Aude, a lui été placé en niveau de crise ce jeudi 19 août. Thierry Bonnier, le préfet, a en effet décidé de renforcer les mesures de restrictions d’eau sur les bassins versants de la Berre et de l’Orbieu. Les autres bassins versants sont maintenus au niveau actuellement en vigueur, c’est-à-dire en niveau alerte renforcé.

En clair, cela signifie que tous les prélèvements d’eau non prioritaires, y compris ceux effectués à des fins agricoles sont interdits. Seule l’eau potable et l’eau utilisée dans les domaines de la santé et de la sécurité civile peuvent encore être prélevées.


La situation est particulièrement critique dans le secteur des Corbières, notamment dans la commune de Durban-Corbières, où la source qui alimente le réseau d’eau est presque tarie. Il a fallu faire appel à un camion-citerne pour remplir un réservoir en eau potable, dont l’usage est strictement encadré. En effet, l’accès à l’eau potable est interrompu de 14h à 18h et de 22h à 5h du matin, et les habitants du village doivent se limiter au strict minimum.

Restrictions et coupures d’eau potable

Sur le département de nombreuses restrictions sont également en vigueur : l’arrosage des pelouses et espaces verts publics et privés est interdit, tout comme le remplissage des piscines et le lavage des voitures, hors installations professionnelles. L’arrosage des jardins potagers reste possible mais uniquement deux heures par jour entre 20 heures et 8 heures.

La préfecture de l’Aude appelle la population à « se montrer exemplaire en respectant scrupuleusement ces mesures de restrictions. » La ressource en eau devrait continuer à se raréfier dans les semaines à venir et la préfecture prévient déjà que de nouvelles mesures de restrictions devraient être prises dès le début de la semaine prochaine.
Si la situation ne fait pas craindre de potentielles ruptures en eau potable dans les prochains jours, ce scénario n’est pas à exclure, et la préfecture demande aux services gestionnaires de l’eau de s’y préparer sans délai.

Le Languedoc et le Roussillon manque d’eau

Dans l’Hérault, le déficit de pluie, notamment cet automne, a atteint près de 50% par rapport à la moyenne sur le littoral. La situation reste préoccupante notamment sur les affluents de l’Orb, le Lergue, et la partie héraultaise du bassin versant de l’Aude. Dans ces secteurs les indicateurs hydrologiques sont particulièrement surveillés, et le préfet annonce une intensification du contrôle du respect des mesures de restriction des usages de l’eau. Le département est en effet placé en alerte renforcée, tout comme le Gard et  les Pyrénées-Orientales.

La Lozère, jusque-là épargnée par la sécheresse passe pour la première fois ce jeudi 19 août au niveau d’alerte. L’arreté concerne les bassins versants de l'Allier, du Bramont, du Chassezac, de la Colagne, des Gardons, du Lot, du Tarn, du Tarnon et de la Truyère ainsi que la rivière Colagne.

L’arrosage des espaces verts, publics ou privés reste possible, mais est limités à quelques heures en début et fin de journée.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo