Occitanie : vague de recrutements pour les cadres de la région

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécile Frechinos .

Le recrutement des cadres est au plus haut depuis 10 ans en Occitanie. Selon une enquête de l'Apec, entre 11600 et 12670 embauches sont prévues cette année dans la région. C'est la meilleure performance depuis 2007. 

Bonne nouvelle pour les cadres de la région, l'année 2017 devrait battre des records de recrutements. Selon une enquête menée par  l'Apec (association pour l'emploi des cadres), auprès de 11 000 entreprises, entre 11600 et 12670 embauches sont prévues cette année.

Sans surprise, c'est le secteur aéronautique et spatial qui dynamise le marché de l'emploi dans notre région. 
En tête des secteurs qui recrutent le plus, la fonction recherche et développement (23% des embauches), suivi de l'informatique (18%) et du commercial (17%). Par ailleurs, un emploi sur quatre est un poste d'ingénieur. 

Les jeunes diplômés les plus gâtés

Mais les opportunités d'emploi sont très disparates suivant l'expérience du candidat. La moitié du marché est trustée par les jeunes diplômés. Ainsi sur l'an dernier, 20 % des recrutements concernaient des cadres avec moins d'une année d'expérience professionnelle, et 30 % des candidats avec 1 à 5 années d'expérience.

L'ex-région Midi-Pyrénées la plus dynamique

Côté répartition géographique, l'ex-région Midi-Pyrénées concentre 61 % des embauches cadres de la nouvelle région, contre 39% en Languedoc-Roussilon. Toulouse à elle seule représente 50 % des recrutements en Occitanie.

L'Occitanie est ainsi la 3e région de France en matière de recrutement de cadres si l'on prend en compte le solde net de recrutements ( le nombre d'embauches auquel on soustrait les sorties d'emploi soit les départs à la retraite et les démissions). À noter également que Toulouse est la 4e ville de plus de 25 000 habitants en nombre de cadres (99 700) devant Bordeaux (63 700) et Marseille (67 400). Montpellier figure à la 14e place avec 33 200 cadres.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité