#OnVousRépond : déplacements vers l'Espagne et l'Andorre, quelles sont les règles ?

Les règles du confinement soulèvent toujours autant de questions dans leurs aspects pratiques. Plusieurs interrogations concernent les déplacements vers l'Espagne et l'Andorre pour les habitants d'Occitanie. Voici quelques éléments de réponse.

Poste frontière France Espagne au Perthus
Poste frontière France Espagne au Perthus © MaxPPP/ Nicolas Parent

A chaque confinement ses règles. Pour mieux les appliquer, France 3 est à votre écoute et tente d'apporter des réponses aux questions que vous vous posez dans la vie quotidienne. Ici, nous nous intéressons aux déplacements entre France, l'Andorre et l'Espagne.

"J'ai réservé une nuit d’hôtel en Andorre dans une semaine. Que dois-je faire pour pouvoir m’y rendre ?"

"Tout déplacement international - depuis l’étranger vers la France et de France vers l’étranger - est strictement encadré jusqu’à nouvel ordre" indique le gouvernement. Dans les faits, cela signifie que les Français ne peuvent plus se rendre à l'étranger et donc dans la Principauté d'Andorre sauf pour motif impérieux. Un week-end loisir ne fait pas partie des raisons autorisées pour se déplacer. Il vous faut donc annuler votre réservation. Vous pouvez aussi demander à ce que celle-ci soit reportée. Le confinement doit se terminer début mai, sauf si le gouvernement décide de le prolonger en raison de la situation sanitaire dégradée.

"J’habite à moins de 30 km du Pas-de-la-Case en Andorre. Suis-je toujours autorisé à m’y rendre pour faire des courses ?"

Depuis le 1er mars, les personnes résidant en Andorre qui se rendent dans les Pyrénées-Orientales ou en Ariège, et les personnes résidant dans ces deux départements qui se rendent en Andorre, bénéficieront d’une exemption de l’obligation de présenter un test de type PCR de moins de 72 heures lors de l’entrée sur le territoire français. Cette exemption s’applique uniquement aux déplacements d’une durée inférieure à 24 heures.
Cette exception n'est valable que pour les résidents des Pyrénées-Orientales et de l'Ariège, les deux départements limitrophes de la Principauté.

"Ma fille fait ses études à Barcelone. Est-elle autorisée à rentrer à Montpellier pour les vacances ?"

Tout citoyen français résidant dans un pays étranger a la possibilité de rentrer en France. Cependant, il est important de respecter les règles sanitaires en vigueur. Par exemple en ce qui concerne la région autonome de Catalogne, un couvre-feu est en vigueur de 22 h à 6 h. Il est par ailleurs interdit de circuler d’une « Comarca », l’équivalent d’une importante communauté de communes à une autre. Une règle imposée à nouveau à compter du 9 avril. Il est donc nécessaire pour tout déplacement se munir d’une attestation dérogatoire disponible en catalan, en espagnol et en anglais. Le retour chez soi, dans sa résidence principale fait partie des motifs dérogatoires.

Enfin, il est désormais obligatoire pour toute entrée sur le territoire français, à l’exception des enfants de moins de onze ans de se munir d’un test PCR négatif de moins de 72h. Seuls les transporteurs routiers, les travailleurs transfrontaliers et les résidents dans une zone de 30 km autour de la frontière en sont exemptés.

Votre enfant peut théoriquement retourner en Espagne pour poursuivre ses études. Il devra se munir d’une attestation de déplacement pour circuler en France et d’un test PCR négatif de moins de 72h imposé par l’Espagne pour toute entrée sur son territoire.

"Je suis retraité. J’habite en France et j’ai une autre résidence en Espagne dans laquelle je pars au mois d’avril pour y passer l’été. Y a-t-il un motif dérogatoire qui me permet d’aller m’installer pour plusieurs mois de l’autre côté de la frontière ?"

La circulation en France et l’accès à l’Espagne sont strictement encadrés et les contrôles aux frontières systématiques. Rejoindre une résidence secondaire ou une location de vacances ne font pas partie des motifs dérogatoires de circulation. En France, les déplacements sont limités à 10 km autour du lieu de résidence et à 30 km pour des motifs listés sur les attestations. Ce type de déplacement n’est pas considéré comme cas de force majeure ni motif impérieux comme peuvent l’être en France l’aide à une personne vulnérable ou la garde d’enfant.

Il faudra attendre la fin du confinement en France début mai et surveiller les mesures appliquées en Espagne à ce moment-là pour prévoir un déplacement. 

"Je suis vacciné. J’ai reçu deux doses du vaccin Pfizer. Et je souhaite aller faire un court séjour à San Sebastian. Suis-je obligé de faire un test PCR ? " 

La vaccination n'exclut pas à ce jour le fait de se soumettre à un test PCR pour entrer en Espagne par les airs, la mer, le train ou la route. Toutefois, une réflexion est engagée au niveau européen. La Commission européenne a proposé au mois de mars l'instauration d'un passeport vaccinal pour faciliter la circulation entre pays européens. Mais ce certificat vert numérique n'entrerait en vigueur qu'au mois de juin et ne pourrait être mis en place qu'une fois adopté par tous les Etats membres, le Conseil et le Parlement européen. Des pays ont déjà assoupli leurs règles d'accès pour relancer le tourisme. En Grèce, depuis le 1er mars, les voyageurs en capacité de prouver qu'ils sont vaccinés sont exemptés de quarantaine.

"Peut-on partir en voyage aux Canaries selon notre réservation. Je n’ai pas entendu d’interdiction de partir à l’étranger ? "

Jusqu'au 3 mai, les règles de confinement imposent une limitation des déplacements en France. La question est donc de savoir si vous vivez à moins de 10 km d'un aéroport ! Le motif de voyage touristique ne fait pas partie des motifs dérogatoires à la limitation des déplacements. Cependant, l'accès aux Canaries n'est pas interdit. Il faut malgré tout fournir un test PCR négatif de moins de 72 h comme pour tout accès à l'Espagne et justifier d'une raison impérieuse de déplacement.

 

#Onvousrépond : posez votre question

Avec #Onvousrepond le réseau régional de France 3 répond à vos questions sur la vie quotidienne avec le troisième confinement. Déplacements, loisirs, télétravail, vaccin, un formulaire est disponible si vous avez des questions à nous poser. Nos journalistes vous apporteront la réponse. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
andorre international espagne pyrénées nature montagne confinement : conseils pratiques société #onvousrépond