#OnVousRépond : pass sanitaire, test, quelles sont les règles pour voyager en Espagne, au Portugal et en Andorre ?

Emmanuel Macron a annoncé lundi, une série de mesures pour faire stopper l'épidémie de covid. Parmi elles, des règles de renforcement des frontières ont été décidées. Le Portugal et l'Espagne restent sous surveillance mais ne figurent pas parmi les destinations à risques. #OnVousRépond.
Pour rentrer sur le territoire français, les touristes en provenance de l'Espagne et du Portugal devront présenter un test PCR ou antigénique de moins de 24h.
Pour rentrer sur le territoire français, les touristes en provenance de l'Espagne et du Portugal devront présenter un test PCR ou antigénique de moins de 24h. © Eric Lalmand/MaxPPP

Emmanuel Macron a annoncé lundi soir, une série de mesures pour limiter l'épidémie de coronavirus et la progression des variants dans le pays.
A partir du 21 juillet, l'usage du pass sanitaire sera élargi "aux lieux de loisirs et de culture" rassemblant plus de 50 personnes. Il sera ensuite étendu à de nombreux lieux de vie (cafés, restaurants, cinémas...) à partir d'août. Cette extension sera intégrée à un projet de loi soumis au Parlement.

Mais quid des déplacements à l'étranger, notamment en Espagne, en Catalogne ou en Aragon juste de l'autre côté de la frontière ou au Portugal, où le variant Delta progresse de manière fulgurante ?

Le Portugal et l'Espagne passent-ils en zone à risque ? 

NON. Après le Conseil de défense extraordiaire, le président n'a pas modifié sa liste des pays classés "verts". L'Espagne et le Portugal y figurent. Ils ne sont donc pas officiellement parmi les destinations à risques. Ce qui signifie que les voyageurs ne devront pas "observer une période d'isolement contraint s'ils ne sont pas vaccinés", contrairement aux pays à risques. Les deux pays restent toutefois en "vigilance renforcée."

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement a précisé, que "la prudence était de mise partout cet été." "Le virus circule fortement partout, il faut se protéger partout où vous irez", a-t-il ajouté. 

Quelles sont les règles pour rentrer en France depuis l'Espagne ? 

Après l'allocution d'Emmanuel Macron, Clément Beaune, secrétaire d'Etat aux Affaires européennes a indiqué sur Twitter que "les personnes non-vaccinées en provenance du Portugal et de l'Espagne devront être testées." Un test PCR ou antigénique doit être réalisé moins de 24 heures avant l'entrée en France. Les touristes devaient présenter jusqu'à présent "le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique réalisé moins de 72 heures avant le départ".
Pour les personnes vaccinées, le passeport vaccinal fait foi. Elles ne doivent donc pas réaliser de test, si elles ont eu les doses vaccinales exigées.

Pour rappel, pour entrer en Espagne, le pays demande de présenter un formulaire de renseignements, ainsi que la présentation du pass sanitaire européen ou d'un document justifiant d'une vaccination complète, sinon il faut un test covid négatif de moins de 48 heures ou un certificat de rétablissement covid de moins de 180 jours.

Pas de modification des règles pour se rendre en Andorre ou en revenir

Depuis le 1er juin, l’Andorre a levé les restrictions de circulation pour entrer sur son territoire. En revanche, la France exige toujours le pass sanitaire ou un test PCR négatif pour l'entrée sur son territoire.

Des exceptions existent et concernent les transporteurs routiers, les travailleurs transfrontaliers ou les résidents d’Andorre, des Pyrénées-Orientales et de l’Ariège qui effectuent des déplacements de moins de 24 heures qui sont, eux, dispensés de test. A la suite des annonces d'Emmanuel Macron, lundi soir, il n'y a pour l'heure pas de modification des règles d'entrée dans la principauté des Pyrénées.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
#onvousrépond société covid-19 santé vaccins - covid-19 international économie espagne andorre catalogne frontaliers