Cet article date de plus de 5 ans

Opération "roulez éveillés" sur l'aire de Béziers Montblanc

Un café, un test pour mesurer votre degré de vigilance et un espace sieste. Sur l'aire d'autoroute de Béziers Montblanc, ce vendredi soir, les conducteurs pourront participer à la campagne de sensibilisation contre les risques de somnolence en voiture.
Un café offert aux conducteurs, à partir de 18h ce vendredi à l'aire de Béziers-Montblanc.
Un café offert aux conducteurs, à partir de 18h ce vendredi à l'aire de Béziers-Montblanc. © F3 LR S.Bonnet

La date n'est pas anodine. Vendredi 23 octobre, c'est le début du deuxième week-end des vacances de la Toussaint. Un week-end où les routes sont encore chargées et les accidents hélas trop nombreux. D'où l'importance d'une campagne de sensibilisation au risque de somnolence au volant. La fondation Vinci Autoroutes l'a bien compris et a donc choisi 11 aires du réseau, Béziers Montblanc pour la région, pour organiser l'opération "Faites le plein de vigilance".

"Roulez éveillé"

L'opération débute à 18h et se poursuivra jusqu'à 01h du matin. Les heures les plus noires en matière d'accidents. 46% des accidents mortels sur autoroute surviennent la nuit alors que ces heures ne concentrent que 10% du trafic.

Une sensibilisation avec un triple dispositif:Les risques d'endormissement accrus la nuit

Entre 22h et 6h du matin, les effets de l’horloge biologique entraînent une baisse de la vigilance, et donc un risque accru d’endormissement. Les tests recueillis par le Centre d’investigations neurocognitives et neurophysiologiques de l’Université de Strasbourg auprès des conducteurs utilisant l’application « Roulez éveillé » confirment cette baisse du niveau d’éveil dans cette tranche horaire

Près d’un Français sur trois a déjà eu l’impression de s’être assoupi au volant

28% des conducteurs français reconnaissent qu’il leur est déjà arrivé d’être sur le point de s’endormir au volant ou même de s’être assoupis durant quelques secondes, et près d’un sur quatre a déjà empiété sur la bande d’arrêt d’urgence ou sur le bas-côté de la route à cause d’un moment d’assoupissement ou d’inattention. Pour autant, les conducteurs peinent à adapter leur comportement pour éviter ces situations : 41% reconnaissent prendre le volant alors qu’ils se sentent très fatigués, et 50% ne respectent pas le principe de la pause toutes les deux heures.


Pour rendre le dispositif de sensibilisation plus efficace, après le café, le test et la sieste, des messages de prévention seront diffusés durant la soirée et une partie de la nuit sur Radio VINCI Autoroutes 107.7 ainsi que sur les panneaux lumineux  de l'Autoroute A9.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société autoroute accident