Pas de distribution en porte-à-porte des calendriers des pompiers au minimum avant le 15 décembre

Dans le Gard, l'Hérault et les Pyrénnées-Orientales par exemple il n'y aura pas de distribution des calendriers des pompiers avant l'étape de déconfinement du 15 décembre. Un manque à gagner pour les oeuvres sociales des casernes, même s'ils seront disponibles dans des commerces de proximité.
Le calendrier des pompiers de Saint-Jean-du-Gard ne sera pas distribué en porte-à-porte avant le 15 décembre
Le calendrier des pompiers de Saint-Jean-du-Gard ne sera pas distribué en porte-à-porte avant le 15 décembre © SDIS 30
Cette année, les pompiers ne vont pas venir sonner à votre porte pour vous proposer leur calendrier, pas avant le 15 décembre au minimum, date de la prochaine étape de déconfinement. Il n'y a pas de mesures nationales appliquées au sein de toutes ls casernes mais toutes ou presque vont mettre en oeuvre cette règle, dans un souci de mesures sanitaires et de respect de gestes barrières. 
 

 Nous voulons protéger nos hommes et protéger la population.

Le Lieutenant-Colonel Jérome Bonnafoux du SDIS 34. 



" Nous avons pas mal de personnes touchées dans le département du Gard et de nombreux habitants ne souhaitent pas ouvrir leur porte, " confirme le Captaine Alex Piète du SDIS 30. " Par la suite, les sapeurs-pompiers auront le choix de faire du porte-à-porte ou non. " 

 

 Des points de distribution 

Pour pallier ce rituel des fêtes de Noël,  des solutions de remplacements sont organisées. Dans l'Hérault,  les calendriers seront disponibles en mairie et dans certains commerces de proximité.  Dans les petits villages, il sera distribué dans les boites à lettres et les habitants passeront ensuite à la caserne faire leurs dons. Dans le Gard, même chose : les calendriers seront déposés dans les mairies, pharmarcies et boulangeries. Certaines Amicales des Pompiers comme à Uzès font même une cagnotte en ligne.
  
Dans les Pyrénnées-Orientales, 20 000 flyers vont être distribués dans Perpignan afin d'inciter les citoyens à faire un don en ligne. Même si, rien ne remplace le contact humain. 

"Nous aimons le contact avec la population, nous sommes respectés et remerciés, cela fait du bien ! Et cela permet aux gens de découvrir un peu plus l'éventail de notre profession et de nos compétences. Cela les mets en confiance et nous donnons aussi quelques conseils , " explique Christophe Igounet, président de l'Amicale de la caserne de Perpignan Nord.
 

Un manque à gagner 


La vente du calendrier peut rapporter de 30 000 à 80 000 € par brigade pour les amicales des pompiers qui financent les œuvres sociales des soldats du feu. La suspension de la vente du calendrier est un gros trou dans la caisse des amicales. Les gens donnent en moyenne 5 à 9€ pour le calendrier, et plus en campagne qu'à la ville. Cet argent sert  en priorité à l'Oeuvre des Pupilles, mais aussi à un complément d'assurances pendant et hors le service et surtout à la vie de tous les jours de la caserne. " Pour nous, c'est l'amélioration du quotidien, des sorties hors la caserne avec les familles, des goûters pour des anniversaires, des moments de convivialité," conclut le Lieutenant Igounet.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers noël