• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Perpignan : la Carcassonnaise Véronique de Viguerie remporte le prix le plus prestigieux à Visa pour l'image

La photographe Véronique de Viguerie devant l'un de ses clichés ramenés du Yémen. / © RAYMOND ROIG / AFP
La photographe Véronique de Viguerie devant l'un de ses clichés ramenés du Yémen. / © RAYMOND ROIG / AFP

La photographe française originaire de Carcassonne Véronique de Viguerie a remporté hier soir le Visa d'or news, prix le plus prestigieux du festival international de photojournalisme de Perpignan.

Par Walid Kachour

Une récompense suprême pour une prise de risque maximale.

La photographe française Véronique de Viguerie, âgée de 40 ans, qui est né et a étudié à Carcassonne, a remporté ce samedi à Perpignan le Visa d'or Paris match News, pour sa couverture de la guerre au Yémen.
 

 

"Yémen, la guerre qu'on nous cache"


Un prix qui récompense un reportage intitulé Yémen, la guerre qu'on nous cache 

Un titre sans équivoque, réalisé pour Time et Paris Match.

Deux magazines assez réfractaires quant à l'idée de laisser partir la photographe et sa consoeur rédactrice Manon Quérouil, dans la région du nord Yémen, quasiment impossible d'accès. 


Régis Le Sommier, directeur adjoint à Paris Match, revient sur les conditions difficiles du reportage

 
Visa pour l'image : Régis Le Sommier revient sur les risques pris par la lauréate et sa consoeur rédactrice
Le directeur de Paris Match, pour qui l'oeuvre "Yémen, la guerre qu'on nous cache" a été réalisée revient sur les risques encourus par les deux journalistes au Yémen pour donner de la lumière à une guerre peu traitée dans les médias. - F3 LR - A.SABATIER & D.BERHAULT



Habillées en tenues traditionnelles pour passer les checkpoints et accéder à leurs sources, notamment les Houthis -rebelles chiites qui contrôlent une grande partie du pays- la photographe et sa rédactrice ont mis plus d'un an pour obtenir les autorisations.

Le pays est dévasté par des combats qui ont déjà fait plus de 10 000 morts et en proie à une grave crise humanitaire.

Son reportage dépeint les conséquences humanitaires du conflit (hospitalisations lourdes, précarité, violence juvénile...)

 

J’ai une pensée particulière pour les 30 millions de Yéménites qui vivent l’enfer chaque jour 

 

Première femme sacrée depuis 20 ans 



Il s'agit de la première femme à décrocher le Visa d'or Paris Match News depuis 20 ans, et seulement la cinquième depuis la première édition en 1989 de cette manifestation présentée comme la plus importante consacrée au photojournalisme dans le monde. 

Elle succède à Alexandra Boulat qui en 1998 avait remporté le visa d'or pour sa couverture du conflit au Kosovo en ex-Yougoslavie.

Il était temps, et je suis encore plus fière.


Elle revient émue sur sa victoire et sur le message qu'elle souhaite faire passer
 
Véronique de Viguerie revient sur son prix du Visa d'or news.
La lauréate du prix le plus prestigieux du festival Visa pour l'image revient avec émotion sur son oeuvre qui veut donner un écho à la souffrance des yéménites. - F3 LR  - A.SABATIER

Une dotation de 8000 euros lui sera offerte par Paris Match.

Véronique de Viguerie a également remporté le Visa d’or humanitaire du Comité International de la Croix-Rouge (CICR).

Toutes les informations sur son reportage à retrouver ici 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus