PGO : en voiture pour le succès

Chaque modèle de PGO est personnalisé selon les souhaits du client / © F3 LR
Chaque modèle de PGO est personnalisé selon les souhaits du client / © F3 LR

Le 4ème constructeur automobile français est Gardois. Avec ses modèles personnalisés alliant mécanique moderne et carrosseries rétro, l'Alésien PGO connaît un succès grandissant. Ici, pas question de travail à la chaîne : une seule voiture sort des ateliers chaque semaine.

Par Valérie Luxey

De l'extérieur, on dirait les cabriolets PGO tout droit sortis des années 50. Mais sous le capot, la mécanique est dernier cri. C'est sans doute ce mariage de la technique et du design qui fait le succès du constructeur d'Alès (Gard), le 4ème français.

Des modèles quasiment uniques

Dans les ateliers gardois, pas de travail à la chaîne : les 57 salariés doivent être polyvalents pour contribuer du début à la fin à la construction de l'unique voiture produite chaque semaine. Un véhicule personnalisé selon les souhaits de chaque client, qui reçoit un livret retraçant toutes les étapes de la conception de sa PGO, des initiales des 3 frères fondateurs de la marque.

Objectif : produire 300 voitures

Un petit côté rétro ey artisanal qui ne doit pas faire oublier l'ambition de l'actionnaire koweitien de PGO : produire à terme 300 voitures par an, soit 5 fois plus qu'aujourd'hui. A l'heure actuelle, il faut 150 heures de main d'oeuvre pour construire l'un de ces cabriolets.
Les voitures PGO sur la route du succès
Le constructeur alésien PGO, 4ème constructeur automobile français, connaît un succès grandissant avec ses modèles alliant mécanique moderne et look rétro.

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus