Cet article date de plus de 3 ans

Pollution aux particules fines : procédure d'information déclenchée dans le Tarn, maintenue dans le Tarn-et-Garonne et la Haute-Garonne

Dimanche, les concentrations de particules en suspension restent à des niveaux élevés sur l'ensemble de la région. L'alerte à la pollution est maintenue dans les Hautes-Pyrénées. Une procédure d'information est enclenchée dans le Tarn, le Tarn-et-Garonne et la Haute-Garonne. 

Les gaz émis par les voitures sont notamment en cause.
Les gaz émis par les voitures sont notamment en cause. © MaxPPP
"Pollution : réduisez votre vitesse" : voilà le message qu'on pouvait lire sur les panneaux d'information situés au-dessus du périphérique toulousain, ce dimanche 8 janvier 2017.

La qualité de l'air est en effet globalement mauvaise sur l'ensemble de l'ex-région Midi-Pyrénées. 
L'alerte à la pollution reste maintenue dans le département des Hautes-Pyrénées. La Préfecture a prolongé la procédure d'alerte, enclenchée le 31 décembre dernier et qui interdit notamment les écobuages (au moins jusqu'au 10 janvier).

L'Oramip (l'Observatoire de l'air en Midi-Pyrénées) fait état du déclenchement de la procédure d'information à la pollution dans le département du Tarn, ce dimanche 8 janvier. Les départements voisins du Tarn-et-Garonne et de la Haute-Garonne sont déjà concernés par cette mesure depuis 24 heures. 

Dans ces trois départements, il est donc conseillé de : 

Les personnes fragiles sont incitées à ne pas pratiquer d'efforts physiques intenses. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement société