Près de 300 opposants à la corrida manifestent à Nîmes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey
Aux abords des arènes de Nîmes, les anti-corrida ont formé un message en lettres humaines: "corrida stop"
Aux abords des arènes de Nîmes, les anti-corrida ont formé un message en lettres humaines: "corrida stop"

Près de 300 militants anti-corrida ont défilé ce 20 octobre de la préfecture aux arènes de Nîmes. Ils ont écrit "corrida stop" en lettres humaines. Un rassemblement identique s'est tenu place du Palais-Royal, à Paris. Reportage.

Ils étaient près de 300 à avoir répondu à l'appel de l'Alliance Anti-Corrida. Les opposants à la tauromachie ont défilé de la préfecture aux arènes de Nîmes, symbole de leur colère. A l'arrivée, ils ont écrit "corrida stop" en lettres humaines. 
Claire Starozinski, présidente et fondatrice de l'Alliance Anti-Corrida, a pris la tête du cortège.
A la même heure devait se tenir un rassemblement identique à Paris, place du Palais-Royal. Les militants anti-corrida ne désarment donc pas après la décision du Conseil Constitutionnel, qui a récemment jugé la corrida conforme à la Constitution française. Bien au contraire. Ils étudient la possibilité d'un recours et une députée, Geneviève Gaillard (élue PS des Deux-Sèvres), s'apprêterait à déposer une proposition de loi. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.