Près de 800 kg d'herbe de cannabis saisis par les douanes à Narbonne et au Perthus sur l'A9

Les douaniers de la direction régionale de Perpignan ont réalisé coup sur coup deux belles saisies de produits stupéfiants sur l'autoroute A9 d'une valeur globale sur le marché illicite de près de d'1,4 million d'euros. 
 
Les douaniers de la direction régionale de Perpignan ont réalisé coup sur coup deux belles saisies de produits stupéfiants sur l'autoroute A9 d'une valeur globale sur le marché illicite de près de d'1,4 millions d'euros. 
Les douaniers de la direction régionale de Perpignan ont réalisé coup sur coup deux belles saisies de produits stupéfiants sur l'autoroute A9 d'une valeur globale sur le marché illicite de près de d'1,4 millions d'euros.  © Direction régionale des douanes et droits indirects de Perpignan

Transporteur de palettes d'huile d'olive

Ce sont tout d'abord les agents des douanes de la brigade de Narbonne qui, sur l'aire de repos de Salse le Château dans la nuit du 19 au 20 mai, procèdent au contrôle d'un camion espagnol transportant des palettes d'huile d'olive. La fouille du chargement permet de découvrir des grands sacs contenant des sachets thermos soudés d'herbe de cannabis. Au total, 384 kg d'herbe de cannabis pour une valeur sur le marché illicite de 672 000€ ont été saisis. Le chauffeur espagnol, agé de 43 ans, a été remis aux services de la police judiciaire de Perpignan.

Transporteur de glacières en plastique

Ensuite, le jeudi de l'ascencion, les douaniers de la brigade du Perthus ont contrôlé un camion polonais transportant des blocs réfrigérants et des glacières en plastique. L'empilement de cette marchandise n'a pas empêché les douaniers de découvrir quatre palettes de cartons dissimulées contenants des paquets thermosoudés d'herbe de cannabis.
Ainsi, 407 kg d'herbe de cannabis, d'une valeur sur le marché illicite de 712 000€ ont été saisis et le chauffeur polonais, agé de 32 ans, a également été remis aux services de la Police Judiciaire de Perpignan.

Ces saisies sont de plus en plus régulières en Occitanie et en particulier sur l'A9 vers ou à destination de l'Espagne. Sur l’année 2019, la police aux frontières confie avoir saisi près d’1,5 tonne de résine de cannabis et au début de l'année 2020, en trois semaines, 1,2 tonne.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers douanes société