• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les procès verbaux du scrutin de Joncels récupérés par les gendarmes de l'Hérault

Joncels (Hérault) / © F3 LR
Joncels (Hérault) / © F3 LR

Le préfet de l'Hérault, Pierre de Bousquet, a raconté avoir envoyé, dimanche soir, les gendarmes chercher les procès verbaux du scrutin des départementales au domicile du maire de Joncels. Cet élu protestataire refusait de les transmettre à la préfecture car son canton a été supprimé.

Par Fabrice Dubault avec afp


On ne rigole pas avec la législation et le code électoral, à la préfecture de l'Hérault.

"J'ai envoyé les gendarmes" au domicile du maire de Joncels, dans le secteur de Clermont-l'Hérault, car cet élu a refusé "de transmettre les procès verbaux" à la préfecture, comme le prévoit le code électoral, a expliqué le préfet de région.

"On lui a supprimé son canton, du coup il fait de la résistance, dans sa capitale du Nord de l'Hérault, qui compte 280 habitants. C'est une vedette", a ajouté le préfet, évoquant une "attitude irresponsable" qui a "pénalisé tout le canton de Clermont-l'Hérault".

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus