Cet article date de plus de 8 ans

Le procureur de Nîmes, Robert Gelli, nommé officiellement procureur à Nanterre

Robert Gelli, actuel procureur de Nîmes, a été officiellement nommé procureur à Nanterre en remplacement de Philippe Courroye par un décret publié au Journal Officiel. Il est remplacé à Nîmes par Marie-Laure Beccuau.
Robert Gelli procureur de Nîmes - archives
Robert Gelli procureur de Nîmes - archives © F3 LR

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) avait rendu le 13 novembre un avis favorable à la proposition de la ministre de la Justice de nommer M. Gelli à Nanterre.
Ancien conseiller pour la justice de Lionel Jospin à Matignon entre 1997 et 2002, Robert Gelli, 57 ans, est président de la Conférence nationale des procureurs de la République, qui a demandé ces dernières années une réforme du statut du parquet et notamment des conditions de nomination de ses membres.
L'ex-procureur de Nanterre Philippe Courroye, très critiqué notamment pour sa gestion du dossier Bettencourt et sa proximité supposée avec Nicolas Sarkozy, occupe depuis début octobre les fonctions d'avocat général près la cour d'appel de Paris.

Robert Gelli est remplacé à Nîmes par Marie-Laure Beccuau, actuelle procureure adjointe à Bobigny, dont la nomination est officialisée par le même décret daté du 21 et publié jeudi.

Ce décret nomme plusieurs autres procureurs : Eric Lallement (actuel procureur à Dijon) à Evry, Michel Senthille (Rouen) à Strasbourg, Marie-Christine Tarrare (Bourg-en-Bresse) à Dijon et Jean-François Bohnert (avocat général à Bourges) à Rouen.

Un autre décret porte sur des nominations de procureurs généraux : Richard Bometon (procureur à Saint-Denis de La Réunion) à Limoges, Patrick Poirret (procureur à Strasbourg) à Nancy, Dominique Planquelle (procureure adjointe à Paris) à Poitiers et Monique Ollivier (procureure adjointe à Paris) à Toulouse.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice