Pyrénées : chutes de neige précoces, la saison de ski en préparation

Les récentes chutes de neige et le refroidissement brutal et précoce des températures ne sont pas une garantie pour une bonne saison de ski mais ils sont à ce stade des signaux positifs pour un démarrage qui pourrait avoir lieu dès la fin novembre.

 Liaison Barèges / La Mongie (12/10/2020 à 11h)
Liaison Barèges / La Mongie (12/10/2020 à 11h) © Capture écran webcam
Si l'on en croit le calendrier publié sur France Montagne, la saison doit débuter dans les Pyrénées françaises le 28 novembre. C'est ce qui est indiqué entre autres pour la station du Grand Tourmalet. Mais les précédents hivers ont fait la preuve du manque de fiabilité de ces calendriers prévisionnels. La météo étant de plus en plus capricieuse.
 

Une mauvaise interprétation d'une étude a fait croire à une prévision d'hiver glacial

Dans la presse, et pour le moment cela se confirme, des articles évoquent un hiver neigeux et froid. La précocité et le volume des chutes de neige des dernières semaines abondent dans ce sens. Mais ces informations sont à prendre avec des pincettes car il s’agirait de la mauvaise lecture d’une étude. En fait, l’hiver 2020-2021 serait plutôt doux, même s’il est difficile d’anticiper une prévision météo à ce stade.

Quoiqu'il en soit, les amateurs de glisse surveillent de près l'état de l'enneigement. Les stations se préparent. A Porté-Puymorens, 20cm de poudreuse sont tombés ce dernier week-end. Et la dameuse est ressortie. En même temps que les premières offres promotionnelles pour l'achat des forfaits saison.
  

Pour l'heure, les signaux sont au vert

Dans les stations de ski, la neige tombée cet automne fait refroidir davantage le sol et l’eau des lacs retrouve des niveaux bas de températures. Ce qui est bon pour la production de neige artificielle.

Par ailleurs, les sols se chargent en eau et remplissent les retenues qui permettent de produire de la neige artificielle. Plus la température de l’eau stockée dans les lacs est basse et plus l’efficacité de la production de neige est élevée et meilleure.

Les sols se refroidissent vite également. Ils pourront ainsi conserver la première couche de neige. La sous-couche primordiale pour composer le premier étage de l’enneigement sur les pistes. Plus elle est froide et épaisse, plus elle permettra aux couches supérieures de résister aux jours ensoleillés lorsque les températures seront positives.

A ce stade, les skieurs n’ont plus qu’à préparer leurs planches et affûter les carres.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport pyrénées montagne météo prévisions météo neige stations de ski économie tourisme