Jeux paralympiques 2022 : la Catalane Cécile Hernandez remporte la médaille d'or en snowboard cross

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault avec Franceinfo:sport

La snowboardeuse des Angles, dans les Pyrénées-Orientales, est en or, ce lundi 7 mars. A 47 ans, la championne catalane est devenue championne olympique. C'était le seul titre mondial qui manquait à son palmarès déjà très fourni. Et une nouvelle compétition s'annonce... en banked slalom, vendredi et samedi.

La lumière est au bout du tunnel pour Cécile Hernandez. Encore bloquée en France et loin de Pékin il y a deux semaines, finalement sélectionnée de justesse après un imbroglio juridique lié à la suppression de sa catégorie, la snowboardeuse française peut savourer.

Ce lundi 7 mars, la Catalane a remporté son premier titre paralympique sur le cross (catégorie LL2) en faisant respecter son statut de numéro un mondiale glané l'an passé. Il s'agit de la deuxième médaille d'or pour le clan tricolore après celle d'Arthur Bauchet en descente.

"J'ai vraiment fait quelque chose d'incroyable"

Ce lundi à Genting, elle était seule au monde ou presque. Détentrice du premier temps des qualifications, dimanche, après avoir battu son propre chrono sur son deuxième run, la snowboardeuse n'a laissé que des miettes lors des finales.

Première de son quart de finale, première de sa demi-finale, elle s'est arrachée pour faire un carton plein en finale, décrochant l'or devant la Canadienne Lisa Dejong et l'Américaine Brenna Huckaby, elle aussi ex-sportive de LL1 repêchée en LL2.

VOIR l'épreuve de snowboard de Cécile Hernandez.

Les mains sur la tête à l'arrivée, comme sonnée par ce titre dont elle n'aurait osé rêver il y a encore quelques jours, Cécile Hernandez, les larmes aux yeux, prenait doucement conscience de l'ampleur de l'exploit.

"Cela a été tellement de choses, tellement de sacrifices... Je ne suis pas souvent chez moi, ma fille, cela fait huit ans que je suis à travers le monde, je ne la vois pas forcément grandir mais on arrive à faire les devoirs à distance. Je veux remercier toute ma famille, cette médaille est pour vous."

Cécile Hernandez, championne paralympique de snowboard cross.

Cécile, très émue de sa médaille d'or, a également eu quelques mots très compréhensibles mais surprenants après une telle victoire.

"Je suis vraiment fière de tout cela et je voudrais avoir un mot aussi pour mes avocats sans qui je ne serai pas là", a-t-elle ajouté.

Une place aux JO au dernier moment, faute de catégorie !

Cécile a su qu'elle pourrait disputer les jeux paralympiques à moins de deux semaines
de leur ouverture.
Un temps privée de ses troisièmes Jeux après la suppression 
de sa catégorie de handicap (LL1) par le Comité international paralympique, Cécile Hernandez double médaillée d'argent en 2014 et 2018, est bien là, en concurrente de taille bien qu'alignée en LL2, une catégorie avec des sportives moins handicapées.

VOIR notre reportage aux Angles, chez Cécile, 2 jours avant son départ en Chine.

Après tout la parasnowboardeuse a déjà remporté le gros globe de cristal en Coupe du monde dans cette catégorie. Elle savait que tout était possible.

Une qualification longue après un combat judiciaire avec les instances olympiques, une belle médaille d'or, dès la première épreuve.
Et ce n'est pas fini, Cécile concourt à nouveau les 11 et 
dans la station de ski de Taiwu, en Banked Slalom SB-LL2 femmes, elle avait obtenu en 2018, la médaille d'argent, dans sa catégorie LL1.