• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Canicule : les abricots du Roussillon n'ont pas résisté à Rivesaltes

Abricots et abricotier brûlés par la canicule du 28 juin 2019 à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) / © Joan Lopez, France 3 Occitanie/Pays Catalan
Abricots et abricotier brûlés par la canicule du 28 juin 2019 à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) / © Joan Lopez, France 3 Occitanie/Pays Catalan

Dans les Pyrénées-Orientales, du côté de Rivesaltes, les vergers d'abricotiers du Roussillon n'ont pas résisté aux 42 degrés du 28 juin dernier. La canicule a littéralement brûlé arbres et fruits. Les arboriculteurs réfléchissent à planter des variétés plus résistantes dans les années à venir.

Par Valérie Luxey

Ce 28 juin 2019, il a fait près de 42 degrés sur le Pays Catalan. Une canicule sans précédent dont on mesure à présent les dégâts, notamment dans les vergers du Roussillon. Dans les Pyrénées-Orientales, du côté de Rivesaltes, les abricotiers n'ont pas résisté. C'est du jamais vu. Sur l'exploitation de Jean Pratx, les feuilles des arbres ont littéralement séché et, à un mois de la récolte, les abricots, en pleine croissance, sont devenus impropres à la consommation.


Dégâts sur les feuilles et les fruits


Les dégâts sont de plusieurs niveaux : pour les variétés déjà en cours de récolte, on voit des dégâts sur les fruits. Pour celles plus tardives, on voit plutôt des dégâts sur les arbres, des déperditions de feuilles.


40 hectares endommagés


Quarante hectares ont été endommagés et les dégats pourraient s'avérer plus importants. Car pour l'heure, rien ne permet de savoir si les abricotiers vont pouvoir se remettre de ce terrible coup de chaud. Tous les vergers sont impactés et arracher pour replanter ferait perdre 5 ans de rendements aux agriculteurs catalans.
 
Rivesaltes : la canicule a brûlé les abricots
Dans les Pyrénées-Orientales, du côté de Rivesaltes, les vergers d'abricotiers du Roussillon n'ont pas résisté aux 42 degrés du 28 juin dernier. La canicule a littéralement brûlé arbres et fruits. Les arboriculteurs réfléchissent à planter des variétés plus résistantes dans les années à venir. Avec Jean Pratx, arboriculteur à Rivesaltes. - France 3 Occitanie/Pays Catalan - Dorothée Berhault, Joan Lopez


Canicule, orages et grêle


Ces derniers sont donc inquiets pour l'avenir, d'autant que cet épisode climatique, à caractère exceptionnel certes, s'inscrit dans une série d'événements climatiques alternant canicule, violents orages et grêle. Certains s'interrogent dès à présent sur l'opportunité de planter des variétés plus résistantes pour assurer les récoltes dans les prochaines décennies. 


A la recherche de variétés plus résistantes


Car certaines variétés, notamment les parcelles d'Anegat, ont  mieux résisté à la canicule du vendredi 28 juin 2019. Une bien maigre consolation à l'heure où la saison débute.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : les Gilets jaunes à la plage et une banderole anti-LBD dans le ciel entre Palavas et La Grande-Motte

Les + Lus