Collioure : des parents d'élèves manifestent contre les classes surchargées, le jour de la rentrée scolaire

Publié le
Écrit par Isabelle Bris .

Une rentrée scolaire sous le signe de l'inquiétude dans les Pyrénées-Orientales : les parents d'élèves de l'école Jules Ferry de Collioure se sont mobilisés ce jeudi matin pour réclamer l'ouverture d'une 6e classe. Cette année, le groupe scolaire accueille dix élèves de plus, tendance qui devrait se poursuivre l'an prochain.

Une manifestation de parents d'élèves, en guise de rentrée à l'école Jules ferry de Collioure, dans les Pyrénées-Orientales !  Ils se sont mobilisés ce jeudi matin pour réclamer l'ouverture d'une 6e classe, demande, déjà été faite au printemps, restée lettre morte pour le moment.

Cette année, le groupe scolaire accueille 135 élèves en maternelle/primaire contre 125 l'année dernière. Résultat : les 20 élèves de CP ont été répartis dans différentes classes : cinq d'entre eux font leur rentrée chez les "grands" en double niveau CP/CE1 mais les 15 autres enfants seront en classe avec ceux de grande section de maternelle.

Une situation qui inquiète les parents en terme d'apprentissage, car certains enfants sont perturbés de faire leur rentrée chez les petits : "Regardez cette tristesse" explique une maman en montrant son fils en larmes, " c'est une situation un peu difficile pour moi et tous les autres parents parce que nous n'avions pas imaginé ce concept."

La nouvelle directrice, qui a déjà un jour de décharge pour gérer tout le travail administratif, sera en charge de cette classe de 28 élèves. 

Par ailleurs, une autre classe de petite et moyenne section de maternelle regroupe 30 élèves, cette année. Les parents réclament donc l'ouverture d'une sixième classe depuis la fin de l'année dernière.

Cette augmentation des effectifs devrait se poursuivre l'an prochain car nombres de jeunes couples se sont installés à Collioure ces derniers temps, un phénomène lié à la politique de la ville en faveur des jeunes ménages mais aussi au développement du télétravail.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité