Cet article date de plus de 5 ans

COP21 : contrôles rétablis à la frontière franco-espagnole à partir du 13 novembre

Des contrôles aux frontières vont être mis en place à 3 semaines de la COP 21. La frontière entre les Pyrénées-Orientales et l'Espagne sera ainsi fermée pendant un mois, à partir du 13 novembre. Les autorités craignent des attaques terroristes et des troubles à l'ordre public.
La police à la frontière du Boulou dans les Pyrénées-Orientales - 2013.
La police à la frontière du Boulou dans les Pyrénées-Orientales - 2013. © maxppp


380 fonctionnaires mobilisés


L'organisation à Paris de la conférence sur le climat, la COP 21, va entraîner le retour des contrôles aux frontières pendant un mois : du 13 novembre à 13h au 13 décembre à 13h. Dans les Pyrénées-Orientales, près de 380 fonctionnaires seront mobilisés à la frontière entre l'Espagne et la France.

La France va fermer ses frontières pendant quelques semaines (...) comme cela a été le cas dans d'autres pays au moment de l'organisation de la conférence climat", notamment au Danemark en 2009 ou en Pologne en 2013, a souligné Bernard Cazeneuve.




3 points de passage principaux


Les contrôles auront lieu sur les 3 points de passage principaux : à Cerbère, au Perthus et surtout à l'entrée de l'autoroute A9 qui voit passer chaque jour une moyenne de 6.000 véhicules dans le sens Espagne-France.

Reportage au Perthus, dans les Pyrénées-Orientales.
durée de la vidéo: 01 min 37
COP 21 : contrôles rétablis à la frontière franco-espagnole à partir du 13 novembre


Des groupes de casseurs


Les autorités craignent notamment des groupes de casseurs comme les Blacks Blocs, un mouvement d'ultra gauche très implanté en Espagne qui prévoit de perturber la COP 21.

La conférence rassemblera pas moins de 80 chefs d'Etat à Paris.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réchauffement climatique douanes société espagne international circulation économie transports sécurité politique police autoroute routes terrorisme faits divers environnement cop21 écologie