Coronavirus - "La prévention a assez duré" : à Argelès-sur-Mer, touristes et restaurateurs contrôlés par les gendarmes

Une nouvelle phase s'ouvre à Argelès-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales. Après la prévention, place aux sanctions pour non-respect du port du masque et des gestes barrière. Des mesures mises en place en extérieur depuis deux semaines, en raison de la recrudescence du coronavirus.
La gendarmerie de Céret a fait plusieurs rappels à l'ordre aux habitants.
La gendarmerie de Céret a fait plusieurs rappels à l'ordre aux habitants. © F3 LR
"Vous savez qu'en France, la pandémie de coronavirus est en train de reprendre !" Les gendarmes ont mis en garde la population présente à Argelès-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales. L'augmentation progressive de cas positifs au Covid-19 dans le département - 30 décelés depuis le début du mois - comme partout en France, ont incité les préfets à généraliser le port du masque en extérieur, notamment dans les centre-ville. C'est le cas à Argelès-sur-Mer.

Les 27 membres des forces de l'ordre présents ce soir-là ont surtout rappelé les gestes barrière, en premier lieu, le port du masque dans les allées piétonnes de la ville.
Argelès-sur-mer. "On a vite tendance à se laisser aller en vacances, et on oublie", confie un touriste. "Ca ne me dérange pas de le porter, on est habitués", raconte une autre.

 

"On est dans une logique de sanction"


Habitants et touristes ne sont pas les seuls à être alertés par les forces de l'ordre. Les restaurateurs et barmans sont aussi épinglés par des rappels à la loi et des contravensions. "C'est 150 euros si le masque n'est pas porté", rappelle un gendarme de Céret.

Car la phase de prévention est terminée, selon Christophe Dumas, de la compagnie de gendarmerie de Céret :
 

"On est dans une logique de sanction, la prévention a assez duré. On a déjà fait une campagne de prévention à Argelès même la semaine dernière, là, on passe à un autre stade, avec des contrôles fréquents et aléatoires, pour que tout le monde puisse passer des vacances sereines et éviter qu'Argelès devienne un cluster."

A partir de ce week-end, les sanctions devraient donc réellement commencer à tomber.
 
A Argelès-sur-Mer, touristes et restaurateurs contrôlés par les gendarmes. Un reportage de M. Lesprit et J. Lopez
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays catalan covid-19 santé société police sécurité